mardi , 11 août 2020
Accueil / ACTUALITÉS / Circulation routière: la route a tué plus 190 personnes en 2019 dans la région de Koulikoro.

Circulation routière: la route a tué plus 190 personnes en 2019 dans la région de Koulikoro.

 Les accidents  de la route ont fait 193 morts  et 3170 Blessés au cours de l’année 2019  dans la région de Koulikoro. Ce chiffre est indiqué par rapport annuel de  la direction régionale de la protection civile publié hier. Selon ledit rapport,  4 personnes seraient décédées par noyade, 3 par attaque terroriste. Au cours de l’année, 3 cas d’incendie ont été signalés sans faire de perte en vie humaine.

L’année 2019 a été une année mortuaire dans la région de Koulikoro comparativement à 2018. Une situation liée aux accidents de circulation en majorité.

En effet il  a été enregistré 193 personnes tuées par les accidents de voies publiques entre Janvier et Décembre de l’année écoulée. Ce chiffre est jugé largement à la hauteur par rapport à l’année 2018 où il a été noté 10 morts durant toute l’année.

Le rapport annuel de la direction régionale de la protection civile a signalé que les soldats du feu ont participé à d’autres activités de sauvetage et de secours.

Ainsi les pompiers sur l’ensemble du territoire de la 2e région ont effectué 1802 interventions dans le cadre des accidents de la route parmi lesquelles en 2019, il a été enregistré 3363 victimes des accidents de la circulation routière avec 193 morts et 3170 Blessés. 75 incendies ont été à la cause d’intervention des soldats du feu avec 3 victimes signalées sans causer de perte en vie humaine. 160  cas de secours à victimes ont eu lieu, avec 25 décès signalés. Des attaques terroristes ont eu lieu dans la région en 2019. Des actes qui ont coûte la vie à 3 personnes.

D’autres interventions notamment au sujet  des cas de noyade ont donné la mort à 4 personnes dans la région de Koulikoro. Des cas d’inondation, des effondrements, des risques d’effondrement, des éboulements de carrière ont fait l’objet d’intervention des agents de la protection civile de Koulikoro.

La divagation des animaux est une menace sérieuse contre les personnes et leurs biens  dans les centres urbains de  la région. Ce cas spécifique à cause la perte en vie à une personne, a indiqué le rapport annuel. Des interventions au sujet de découverte de cadavre ont signalé 8 personnes décédées dans le rapport.

Par ailleurs les violences basées sur le genre est un sujet qui incombe la protection civile. Au cours de l’année 2019, 2 cas ont été enregistrés avec 1 mort et 1 blessé.

Le volet sanitaire des unités de la  protection  civile a été dense. 67 interventions ont eu lieu dans ce domaine avec 1 cas de blessé enregistré.

En sommes 2151 interventions ont été effectuées dont 3560 victimes, avec 263 morts et 3324 blessés. Ce chiffre comparé à 2018 est largement estimé à la hausse, où on a enregistré 507 interventions dont 748 victimes dont 29 morts et 719 Blessés.

Nayté

About nayte

Open

X