Accueil / ACTUALITÉS / Bourses d’études sportives en Algérie : Le premier contingent quitte aujourd’hui

Bourses d’études sportives en Algérie : Le premier contingent quitte aujourd’hui

Au nombre de 40 et repartis en 3 filières, les boursiers ont reçu, hier, le Drapeau national au cours de la traditionnelle cérémonie de mise en route. L’événement était présidé par le ministre de la Jeunesse et des Sports, Arouna Modibo Touré.

Dans le cadre de la coopération sportive entre le Mali et la République démocratique et populaire d’Algérie, le ministère des Sports d’Algérie a octroyé au Mali 40 bourses d’études dans les domaines de la jeunesse et des sports. Les bourses sont reparties en trois catégories : les entraîneurs de football et de basket-ball, les bacheliers et les détenteurs de diplômes post universitaires. La durée de la formation des entraîneurs est d’une année contre quatre ans pour les bacheliers. Pour le management du sport, la durée de formation est 2 ans. La cérémonie de mise en route des candidats retenus s’est déroulée hier dans la salle de conférence du ministère de la Jeunesse et des Sports. L’événement était présidé par le ministre de la Jeunesse et des Sports, Arouna Modibo Touré, en présence de l’ambassadeur d’Algérie au Mali, Chebihi Boualem et du président de la commission de sélection des boursiers d’Algérie, Diakaridia Diakité.
Dans son allocution, le premier responsable de la commission de sélection a indiqué que 159 dossiers ont été reçus par la commission, dont 29 candidatures féminines. à l’issue de la séance de dépouillement, précisera Diakaridia Diakité, 60 dossiers ont été retenus pour la deuxième phase, c’est-à-dire la visite médicale. «Les tests médicaux ont été effectués par une clinique privée habilitée en la matière qui a ensuite transmis les résultats à la commission, sous pli fermé. C’est sur la base des résultats fournis par la clinique que 40 ont été sélectionnés», a détaillé Diakaridia Diakité. «L’appréciation positive du partenaire algérien sur la transparence du processus de sélection et sur l’application rigoureuse des critères l’a amené à accorder 5 bourses supplémentaires. C’est ce qui a fait que la commission a retenu 40 au lieu de 35 boursiers. On peut dire, sans risque de se tromper que les 40 étudiants sélectionnés sont tous aptes à honorer notre pays. Tous jouissent de leurs capacités physiques et intellectuelles pour suivre le cursus universitaire en Algérie», complètera le président de la commission sélection.

L’ambassadeur d’Algérie au Mali, Chebihi Boualem a salué les relations qui existent entre nos deux pays, notamment dans le domaine sportif et s’est dit fier d’assister à la cérémonie de mise en route des boursiers. «C’est la quatrième fois que je suis associé à la mise en route des boursiers maliens. Je suis très honoré d’être là aujourd’hui (hier, ndlr), la formation dans le domaine du sport bénéficie d’une attention particulière des pouvoirs publics en Algérie. à ce titre, les meilleures conditions matérielles et pédagogiques seront mises à votre disposition tout au long de votre formation. Ce sont exactement les mêmes conditions qui sont offertes à vos frères algériens et autres boursiers africains que vous allez côtoyer sur le lieu de formation. Je suis sûr qu’avec la persévérance, le travail sérieux et l’amour de votre pays, valeur pour lesquelles, le Malien est connu, vous reviendrez chez vous munis d’un diplôme de qualité qui vous ouvrira des horizons prometteurs, non seulement au plan de l’épanouissement personnel, mais aussi au plan de la perfection de votre contribution au développement du sport dans votre pays», dira le diplomate algérien. «Je salue les cadres maliens qui ont assuré avec efficacité le traitement des dossiers des candidats avec leurs homologues d’Algérie. L’ambassade continuera à travailler avec eux pour la concrétisation de tous les engagements inscrits dans le cadre de la coopération entre les deux pays dans le domaine des sports», a ajouté Chebihi Boualem.
Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Arouna Modibo Touré a remercié l’ambassade d’Algérie pour l’octroi des bourses d’études sportives à notre pays, rappelant que le partenaire algérien a toujours respecté ses engagements vis-à-vis du Mali. «Merci beaucoup à notre ami et frère pour l’attribution de ces bourses. C’est la quatrième fois que l’Algérie octroie des bourses d’études sportives à notre pays. Transmettez les salutations du président de la République, du Premier ministre et de tout le peuple malien aux autorités algériennes», a dit le ministre Touré, avant de s’adresser aux 40 boursiers. «Respectez les lois et règlements du pays d’accueil, c’est très important. Il vous faut une assiduité absolue aux cours. Comportez-vous bien, vous devez être exemplaires pour vendre l’image du pays. Développez l’esprit de solidarité et de camaraderie entre vous, soyez solidaires dans le meilleur comme dans le pire. La promotion de l’esprit de tolérance, d’endurance, d’acceptation de certaines difficultés en se disant que le temps à passer en Algérie n’est qu’un séjour doivent être votre crédo», a plaidé Arouna Modibo Touré, avant de remettre le drapeau national aux boursiers dont le premier contingent quitte Bamako aujourd’hui. Il s’agit des bacheliers qui seront suivis, 48h plus tard par les boursiers détenteurs de diplômes universitaires. Quant au troisième et dernier contingent, son départ est prévu le vendredi 10 janvier. Parmi les boursiers, figure notre consœur du Groupe Renouveau, Djélika Guindo.
Djènèba
BAGAYOKO

Source: Journal l’Essor-Mali

About Redacteur Meguetan infos

Open

X