Accueil / ACTUALITÉS / JoeyStarr: “Mon père m’a fait croire que ma mère était morte”

JoeyStarr: “Mon père m’a fait croire que ma mère était morte”

Le rappeur garde encore aujourd’hui des rapports très distants avec sa mère.

La chaîne France Ô consacre cette semaine un reportage entier à JoeyStarr. Une occasion pour lui de se confier sur son enfance, une période qu’il qualifie de “chaotique”. “Monsieur Morville a fait en sorte que le petit Didier ne voit jamais sa mère, au point de lui déclarer un jour qu’elle était morte pour avoir la paix”, raconte-t-il. Ses parents ont divorcé quand il avait quatre ans.

Des coups

Le chanteur et acteur de 52 ans se souvient que jusqu’à ses quatre ou cinq ans, sa mère venait lui apporter un cadeau sur le parking, le jour de son anniversaire. Mais à chaque fois, le père venait l’accueillir en la rouant de coups et le cadeau finissait à la poubelle. Elle a fini pas ne plus venir. JoeyStarr a avoué avoir parfois eu plus peur de ce que son père pouvait lui faire chez lui, que de ce qui pouvait l’attendre dans la rue, dans la cité de Saint-Denis. Originaire d’une zone rurale des Antilles, le père ne supportait pas que son fils décroche de l’école et préférait le frapper avec sa ceinture plutôt que de lui parler. Le jeune rappeur est parti de la maison vers 16-17 ans.

Le succès

La mère et le fils ont repris contact au moment où JoeyStarr a commencé à avoir du succès. Il se souvient: “Un jour, je suis dans les loges, et un gars vient me voir en me disant: ‘Il y a une grande dame qui pleure devant et qui dit que c’est ta mère’. Je dis ‘ouais ouais, c’est bon’, et je vais jouer. Et là, je tombe sur cette grande dame qui est effondrée. Je la reconnais tout de suite”.

S’ils se voient de nouveau, la relation n’est pas aussi forte qu’elle pourrait l’être: “Malheureusement, on ne se réinvente pas sur ce genre de rapports. Et donc, malheureusement, ça ne pèse pas très lourd aujourd’hui. La notion parentale ne veut rien dire, et c’est encore le cas avec ma mère aujourd’hui. Quand elle me parle, elle me fait chier. On est dans l’approximation et l’approximation à ce niveau-là, moi, ça me casse les couilles”.

Violence et colère

L’acteur admet aujourd’hui que son enfance a eu des conséquences dramatiques sur sa capacité à gérer ses colères. Avec le temps, il a pu néanmoins rencontrer des personnes qui lui ont appris ce qu’étaient l’amour et la tendresse. Des experts psychiatriques ont également constaté que la musique était un bon défouloir pour l’artiste. Dans ses relations avec ses enfants, il réalise “qu’il a encore des ponts à faire”.

About nayte

Open

X