Accueil / ACTUALITÉS / Vers un réaménagement gouvernemental : -Le PM débarqué de l’Economie et des finances -Les ministres « non-représentatifs » dehors !

Vers un réaménagement gouvernemental : -Le PM débarqué de l’Economie et des finances -Les ministres « non-représentatifs » dehors !

Les nombreuses difficultés de gouvernance poussent le président IBK à envisager un léger réaménagement du gouvernement Boubou Cissé, pour en élargir la base sociale et politique. Cela doit être en principe une question de jours, juste au lendemain du dialogue national inclusif, qui va s’ouvrir le 14 décembre prochain.

De bonnes sources, le président IBK a consulté, nuitamment, dans sa résidence de Sébénicoro, il y a quelques jours, en « petit-frère », un haut cadre du gouvernement. Entrevue à laquelle le Premier ministre, Dr Boubou Cissé a été appelé à se joindre.

Les discussions ont concerné l’analyse de la situation du pays confronté à la crise actuelle et aux expressions de mécontentement. Ce ministre consulté a plaidé pour que le chef du gouvernement soit déchargé de son portefeuille de l’Economie et des finances.

Il a aussi mis l’accent sur la nécessité première de réaménager l’équipe gouvernementale. Et de rassurer qu’il n’est, lui, aucunement intéressé par la primature, mais il souhaite que l’équipe soit délesté des « ministres non représentatifs ». Il s’agit de membres du gouvernement qui ne dispose d’aucune base populaire de légitimité quelconque. Ce qui a reçu l’assentiment du chef de l’Etat et des ébauches de critères ont été évoqués pour être nommés dans le gouvernement, qui conservera à sa tête Dr Boubou Cissé, dont des efforts ont été reconnus.

Ainsi, en mission discrètes de convaincre certains pôles politiques comme l’ADP-Maliba (protégé par le chérif Bouillé de Nioro du Sahel), le mouvement politique de Mahmoud Dicko, le regroupement des centrales syndicales à entrer dans ce réaménagement gouvernement, l’information a fuité. Ce qui a freiné les ardeurs du locataire du palais de Koulouba. Mais, confient des sources crédibles, ce léger remodelage de l’équipe gouvernementale pourrait intervenir avec un effet de surprise dans les prochains jours, avant la tenue du dialogue national inclusif. Le topo étant d’élargir la base sociale et politique du gouvernement tout en ignorant les cris et mots de boycott de l’opposition FSD et ses alliés. Ceci dans le but de freiner toute velléité de contestation des initiatives gouvernementale et unir un tant soit peu le peuple derrière ses dirigeants. « Chaque ministre doit être un envoyé spécial du gouvernement vers les populations qui se reconnaissent en lui », confie un haut cadre du parti présidentiel.

Dès lors, l’on murmure que des ministres comme Michel Sidibé, Sambou Wagvué, Mme Kamissa Camara, Rokia Kané Maguiraga, Safia Bolly et d’autres pourraient être poliment remerciés pour être casés ailleurs. Cela doit survenir juste au lendemain du dialogue national. Une sorte de…cadeau de Noël ?

Bruno D SEGBEDJI

Mali Horizon

About Redacteur Meguetan infos

Open

X