Accueil / ACTUALITÉS / conférence de presse: Le maire de Koulikoro fait le point du voyage de sa délégation en France et en Allemagne.

conférence de presse: Le maire de Koulikoro fait le point du voyage de sa délégation en France et en Allemagne.

Conférence de presse ce Jeudi 28 novembre 2019  à la mairie de Koulikoro. Animée par le maire de la commune urbaine, cette conférence visait  pour la maire de faire le point du voyage effectué par  la délégation de Koulikoro en Europe au mois d’octobre passé dans la cadre de la célébration des 30 ans de jumelage entre la ville de Koulikoro et Bous en Allemagne dans le cadre de la coopération de jumelage tripartite (Koulikoro- Bous- Quetigny). Au cours de son temps d’échange avec la presse, le maire a fait  étalage sur le bon  déroulement du voyage et l’accueil chaleureux réservé à la délégation par les jumeaux français et Allemands et les points d’accords qui sont sortis des différents échanges en matière d’investissement. Eli Diarra  a par ailleurs éclairci certains points qui alimentent les rumeurs  dans les rue de  Koulikoro concernant sa personne, mais aussi  la mairie en général.

                                Les Maire de Bous-Quetigny-Koulikoro  lors de la fête de Quetigny

Dès l’entame, le maire a rassuré la population de Koulikoro à travers la presse que le voyage en Europe s’est bien déroulé  et dans toutes les bonnes conditions. Eli Diarra a à cet effet éclairci sur toutes les conditions de l’organisation du voyage jusqu’aux différentes étapes en France et en Allemagne et les programmes qui ont animé le voyage. Selon le maire toutes ces étapes se sont déroulées avec satisfaction entre les différentes parties (Européenne et malienne). Des étapes qui ont été marquée par des séances de travail et échanges.  bien que le voyage s’inscrivaient dans le cadre la fête, il revenait aux différentes parties de parler de développement. A ce titre, il a été conclu certains projets qui feront objet de réalisation à Koulikoro, entre autres : la formation d’enseignants encadreurs de l’école des sourds muets de Koulikoro en Europe,  l’assistance aux   jeunes filles en coton hygiénique  dans les écoles, la réhabilitation des jardins d’enfants et la réhabilitation des salles de classes, la construction des nouvelles directions… Par ailleurs, la mairie a  fait la demande d’une balayeuse mécanique dans le cadre de l’assainissement et le nettoyage des rues et espace publics de la ville de Koulikoro. Dans le même registre, il a été sollicité, la construction d’un centre culturel allemand à Koulikoro permettant aux jeunes d’apprendre la langue allemande pour aussi pour renfoncer les liens culturels entre différents côtés. Par ailleurs la mise en place d’un cadre d’échange entre les jeunes des différentes parties du jumelage en Europe et à Koulikoro a été sollicitée (correspondance). Un cadre leur permettant aux jeunes d’échanger sur des projets de développement et d’échange d’idée.  Le voyage a sur un autre plan,  été marqué par les visites. En France, la délégation malienne a eu la chance de visiter la ville de Paris et le  marché de Dijon. Les villes de Sarrelouis et de Sarrebruck du côté de l’Allemagne ont été visités. Le conseil de cercle de Sarrelouis a reçu la délégation de Koulikoro pour échanger sur les liens de coopération entre Koulikoro et Bous. Au cours de cette rencontre, le maire a sollicité l’appui des cadres du conseil de cercle a appuyer au niveau supérieur en Allemagne pour  la reprise de la coopération entre Koulikoro et la GIZ qui a été interrompue depuis 2002.

                                                   Une séance de travail entre les 3 parties

Le maire a parlé à la presse des échanges d’expérience de travail. Ces échanges ont porté sur la future création de police municipale dont le Mali est en phase de créer et dont la ville de Quetigny est fortement imbibée.  Le fonctionnement de l’état civil entre les parties de la marie de Quetigny et de Koulikoro, les visites des écoles, les échanges entre les femmes de la délégation de Koulikoro et celles de Quetigny, mais plus particulièrement la participation de la délégation de Koulikoro à tenue d’une session d’un conseil municipal de Quetigny ont été des moments marquants du voyage.

Avant les questions de la presse, Eli Diarra a fait cas de sa participation au Festival de Dijon, où il a mariné une partie des panels notamment sur la notion du concept  »Afrique autrement »

                                              Une partie de Visite touristique  à Sarrelouis

Quant à la fête proprement dite, le maire de Koulikoro a signalé qu’elle était plus que symbolique en termes de coopération, mais également à titre d’échange culturel entre les différentes parties. Les échanges de cadeaux,  discours rassurants  et  des spectacles interculturels ont été des moments forts de cette fête qui marque les 30 ans d’amitié de vivre en commun entre les 3 parties.

Les questions des confrères ont porté sur l’assainissement de la ville de Koulikoro notamment « pourquoi pas l’acquisition d’un camion à la place d’une balayeuse ? », l’arrêt momentané du balayage régulier des rues de Koulikoro. A toutes ces questions, le maire a donné des éclaircissements suffisants à la population. Mais le maire a ténu  à lever des rumeurs qui écument  les débats dans les  rues de Koulikoro, concernant sa susceptible  poursuite  judiciaire au niveau du  pôle économique. Sur cette question, Eli Diarra a rassurée la population de Koulikoro qu’aucune poursuite n’est lancée contre lui ni au pôle économique ni dans aucune autre administration judiciaire au Mali et  qu’il n’est soumis à aucune enquête. « Les différentes enquêtes qui étaient orientées vers la mairie dans le cadre d’une plainte motivée  par un conseiller communal ont toutes été éclaircies convenablement à la satisfaction des enquêteurs », a il précisé.

Nayté.

About nayte

Open

X