Accueil / ACTUALITÉS / Mouvement des héritiers de Modibo Keita à Koulikoro: Mobiliser 1 million de Maliens le 10 janvier 2020 pour réclamer la souveraineté du peuple malien

Mouvement des héritiers de Modibo Keita à Koulikoro: Mobiliser 1 million de Maliens le 10 janvier 2020 pour réclamer la souveraineté du peuple malien

51 personnes membres du Mouvement ‘’débout sur les remparts’’ se   réclamant au nom des  héritiers de Mobido keita se sont retrouvés en atelier d’échange et de  réflexion  ce mardi 19 novembre 2019 à Koulikoro qui coïncide avec le 51 e anniversaire de l’arrestation du  premier président du Mali. L’objectif de cette rencontre est d’élargir la réflexion sur les canevas et la stratégie de mobilisation d’un million de personnes prévues pour le 10 janvier 2020. Une date  qui coïncide également avec les 7 ans de l’intervention Française au Mali. Une mobilisation pour  dire non aux exactions dont le Mali est actuellement victime.

 

Un mardi 19 novembre 1968 Modibo Kéita le premier président du Mali indépendant a été arrêté à Kayo ;  un quartier de la commune urbaine de Koulikoro par les militaires dont il a constitué la mise en place de leur congrégation. 51 ans après cette arrestation,  51 personnes, membres d’un mouvement nationaliste dénommé « Débout sur les remparts » qui se réclament   hérités de Modibo Keita se sont retrouvés dans la cité du Méguetan   51 ans après cette arrestation, dans un atelier dans le but d’échanger et réfléchir sur l’avenir politique du Mali. Un pays qui est actuellement en proie aux exactions de toute nature particulièrement la perte de sa souveraineté, les violences de tout acabit.

Le choix de Koulikoro n’est pas gratuit pour la tenue de  cette rencontre. Parce que c’est dans cette localité du Mali, où son  premier président  dont le mouvement se réclame a été arrêté dans le quartier de Kayo. Cependant c’est au niveau de ce quartier que le périple des acteurs du Mouvement a commencé. L’activité a démarré par une séance de recueillement sur le monument qui symbolise l’arrestation de leur mentor. Un recueillement au cours duquel est ressortie l’idée de trouver un canevas de réflexion conduisant à une stratégie de mobilisation ultra populaire des  maliens pour dire non aux exactions séparatistes  dont le Mali est victime depuis l’intervention française, datant du 10 janvier 2013. C’est ainsi que 7 ans après cette intervention, le mouvement entend mobiliser 1 million de maliens  le 10 janvier 2020 au Mali (débout sur les remparts) pour dire NON à l’occupation du Mali, par les régimes impérialistes extrêmes qui a fait perdre une grande partie du territoire national. Selon les organisateurs, « une occupation à partir de laquelle, le peuple malien est divisée dans ses entrailles et  dans toutes les entités de son existence ».

Selon Modibo Ben Diarra porte-parole du Mouvement : « La mobilisation d’1 million personnes pour ramener la libération du Mali et des maliens ».

Après la rencontre de Koulikoro, le mouvement installera un camp pour permettre d’abord d’élargir les réflexions mais aussi de renforcer les stratégies de Mobilisation de masse en faveur du 10 janvier 2020.

Nayté

About nayte

Open

X