Accueil / ACTUALITÉS / Mois de solidarité: Un face à face des jeunes de Koulikoro sur l’entrepreneuriat.

Mois de solidarité: Un face à face des jeunes de Koulikoro sur l’entrepreneuriat.

Plus d’une cinquantaine de jeunes ont assisté le  ce mercredi 13 Novembre 2019 à  Koulikoro à une conférence débat dont le thème portait sur « entrepreneuriat et  l’employabilité des jeunes ». La conférence visait à  informer les jeunes sur la problématique de entrepreneuriat au Mali et orienter vers des pistes leur permettant d’obtenir facilement de l’emploi au Mali. L’activité s’inscrit dans le cadre de la dernière semaine du mois de la solidarité de la lutte contre l’exclusion  consacrée à la jeune. Elle a été organisée par la direction régionale du développement social et de l’économie solidaire de Koulikoro.

La rencontre était présidée par le directeur du cabinet du gouverneur de Koulikoro Mr Sékou Samaké

Selon le directeur régional du développement social et de l’économie solidaire : « L’organisation de cette journée s’inscrit dans le cadre de la dernière semaine du mois de la solidarité et la lutte contre l’exclusion. C’est une semaine  dédiée et  consacrer  pour l’emploi et l’entrepreneuriat des jeunes. »  a dit Mr Modibo Coulibaly.

La conférence était animée par des jeunes entrepreneurs originaires de la cité de Koulikoro, dont la réussite représente une source d’inspiration et de référence. Ceux-ci ont largement exposé leur parcours dans le domaine de entrepreneuriat : « Comment ils sont venus dans le privé ? Quelles ont été les sources de motivation jusqu’à nos jours ?…. »,  des termes ont marqué les débats.

La motivation : Ces jeunes ont donné des tailles  sans tabou sur leur parcours afin que les autres jeunes s’inspirent de leurs expériences. Un exemple feutré, c’est le cas   de ce jeune entrepreneur qui s’est lancé dans le commerce après avoir abandonné l’école en classe de  9ème  année :« Lorsque j’ai abandonné l’école, ma mère me disait : décide toi vite de faire quelque chose et j’ai choisi le commerce avec comme fonds de commerce 3000 FCFA pour la vente des paquets de bonbons » a dit Fousseny Traoré dit  ‘’J’’. Il a ajouté que être un entrepreneur ne demande pas beaucoup de fonds seulement il faut avoir le courage et être déterminé  à  atteindre son objectif.

Pour le parrain de Evènement c’est une véritable opportunité pour les jeunes : « Ce que je lance comme appel aux amis jeunes, de profiter de l’immensité territorial du mali en mettant en valeur l’agriculture, l’élevage, la  pêche avec le fleuve Niger et Sénégal. En fin « se faire confiance’’. A dit  Mr Harry André Wiltor Basse

La satisfaction du 4ème vice-président du conseil communal de Koulikoro Mr Seydou Traoré, était entière et a demandé aux partenaires et aux services techniques de multiplier les rencontres de ce genre en raison  de son importance.

Amadou Traoré

       

 

 

 

About nayte

Open

X