Accueil / ACTUALITÉS / Cas de violence grave basée sur le genre dans la région de Koulikoro : Un homme tire à bout portant sur la financée de son cousin dans le cercle de Banamba.

Cas de violence grave basée sur le genre dans la région de Koulikoro : Un homme tire à bout portant sur la financée de son cousin dans le cercle de Banamba.

 

 

Un cas grave de violence basée sur le genre s’est produit  dans la région de Koulikoro au mois d’octobre 2019, selon le rapport de la direction régionale de la promotion de la femme de l’enfant et de la famille. Il s’agit Niakoro Diarra jeune femme âgée environs  18 ans dans le cercle de Banamba qui a été tiré à bout portant par balle  de fusil le 10 octobre dernier  par le cousin de son  prétendant au mariage.  Fort heureusement la victime a eu  la vie sauve. Selon le rapport, le prétendant a avoué que les parents de la victime lui a promis d’abord la main de la jeune femme  avant de la donnée un autre homme. C’est sous l’effet de la colère qu’il tenta d’en finir avec elle. L’assassin est actuellement entre les mains des gendarmes de la brigade de Banamba tandis que la victime et son bébé récemment né, suivent des soins de santé

C’est le jeudi, 10 Octobre 2019 vers 17 heures  que l’information est tombée au niveau du secteur local de la promotion de la femme de l’enfant et de la famille de Banamba par le canal du Commandant de Brigade de la gendarmerie de Banamba. Une  information fait état  de l’hospitalisation d’une jeune femme au Centre de santé de référence  de la localité du nom de Niakoro Diarra du village de Bako. Une jeune femme  est âgée de 18 ans  environ  qui a reçu des coups de balles  de fusil de la part de son prétendant au mariage. Son bourreau de présentant est Abdoulaye Niaré de Guignan tous  de la Commune Rurale de Kiban en  Cercle de Banamba.

Selon les propos de l’accusé « cette jeune fille avait refusé un premier mariage  entre elle et l’un de ses cousins. Ainsi les 2 vivaient en parfait harmonie de concubinage pendant que la fille est réellement proposée en mariage par son père à Marakakoungo. De là la fille tomberait en grossesse  de cette union. Après  son accouchement de la fille à un garçon à peine 20 jours, le parvenu est intervenu pour demander   officiellement la main de la fille. C’est en ce moment que Niakoro en complicité avec son père N’domo Diarra refusera ce mariage. Alors que le père recevait des présents de la part du prétendant malheureux ; des soutiens économiques au père de la fille environs 300 000 F des dons de céréales, le financement des frais d’entretien du champ de son soit disant beau-père. Cette vive tension qui poussera le malheureux prétendant à commettre son forfait sur la passion de son vouloir

Pour le moment le criminel se trouve incarcéré à la gendarmerie de Banamba et dans un bref délai un PV lui accompagnera à la  justice.

Quant à Niakoro elle suit des soins au CSRéf avec son Bébé et les membres de sa famille, car son sein et sa cuisse ont été touchées par les balles.

Source : Direction régionale  de la promotion de la femme de l’enfant et de la famille de Koulikoro.

Meguetan INFOS, Nayté

 

About nayte

Open

X