Accueil / ACTUALITÉS / Genre: ENABEl renforce les capacités des membres du groupe thématique de Koulikoro en leadership féminin.

Genre: ENABEl renforce les capacités des membres du groupe thématique de Koulikoro en leadership féminin.

Plus d’une vingtaine de femmes leaders  de la région de Koulikoro ont suivi du 06 au 08 novembre 2019 à  FANA une formation en leadership féminin. Cette formation  visait à renforcer et de développer les compétences en leadership féminin des membres des groupes thématiques et points focaux genre issues d’organisations de la société civile, de l’administration publique et des collectivités territoriales en prélude au démarrage d’un processus de recherche action inclusif.   La formation est organisée par le programme ENABEL. La facilitation  de la rencontre  a été assurée par l’ assistante technique nationale et experte en genre et développement Mme Bagayoko kady Traoré.

Etre leader nécessite des atouts et astuces pour mener à bien cette mission c’est-à-dire développer et mobiliser des ressources et  des forces dans le cadre du management d’homme. Ce qui ne vient pas tout seul et il faut faire ressortir énormément de compétences morales, intellectuelles et physiques. Surtout dans un monde dominé par les hommes, la place de la femme dans l’espace du leadership reste encore minime. C’est ainsi l’Intervention en  Renforcement des Capacités des Institutions et Organisations de la Société Civile au niveau de la Région de Koulikoro et du niveau central du programme ENABEL Koulikoro a  initié cette formation à l’intention des femmes des groupes thématiques.

C’était dans la salle de formation de l’hôtel Moulin de FANA. La cérémonie d’ouverture était présidée par le préfet de Dioïla  en présence du  responsable du programme ENABEL Mr Laminou TATA. Ils  étaient également présents les responsables de l’Intervention en renforcement de Capacités  (IRC-ENABEL) Mrs Pascal Traoré et Oumar Traoré, la responsable communication d’ENABEL. Les participantes étaient entre autres  des femmes sous-préfets de la région, des femmes évoluant dans la société civile, dans les services techniques…

Dans son intervention  à l’ouverture des travaux le coordinateur du programme après avoir défini la place et le contexte du thématique genre dans le programme ENABEL, il  a mis l’accent sur  le principe de l’égalité :« L’égalité des genres implique que les droits, responsabilités et opportunités d’un individu ne dépendent pas du fait qu’il soit né homme ou femme. Elle comprend  une représentation juste et équitable des femmes et l’exercice d’une influence équitable sur la fixation de priorités et résultats de développement pour les femmes et les hommes » a-t-il signalé.

Durant les 3 jours de formation, les participantes ont été familiarisées avec  sujets comme: Leadership féminin : définition, caractéristiques et potentialités, Valeurs et pratiques de leadership féminin, Le genre et leadership et participation des femmes, Confiance en soi et savoir-être, Épanouissement, prise de décision et prise de parole…

Pour permettre aux participantes de mieux appréhender ces sujets, des méthodologies plus participatives ont été adoptées. Des méthodes  qui ont permis aux participantes  d’abords de contribuer  à l’enrichissement du contenu de la formation mais aussi de mieux saisir  et assimiler les orientations des sujets abordés.

Parmi les éléments  de cette séance de formation, la communication dans  la prise de parole en public semble avoir donné une meilleure impression aux participantes.  Car diriger  impose des comportement exemplaire et en façon  de faire, de parler et en  termes d’attitudes physiques.

A la sortie de la formation, une évaluation a permis de mesurer le bon déroulé de la formation.

Pour Docteur Rokiatou Tall de la direction régionale de la santé de Koulikoro : « Je suis très satisfaite du résultat que nous avons atteint au cours de cette formation, avant de venir, bien sûr j’avais participé à d’autres formations, mais les acquis que je viens d’avoir après cette formation vont le permettre de m’améliorer et de booster en moi le leadership ».

 

 

 

 

 

Selon Mme Maïage Oumou Maïga  sous-préfét de Néguéla cercle de Kati : « La formation a été largement bénéfique et me permettra d’améliorer mon leadership et surtout la prise de la parole en public ».

 

 

 

 

Quant à Mme Traoré Binta Diallo présidente de la CAFO régionale de Koulikoro : «  Nous avons participé à d’autres formations en leadership,  mais  j’avoue que c’est la première fois que je comprenne réellement ce que c’est le leadership grâce à la qualité de la formation donnée ».

 

 

Toutes les participantes ont promis d’utiliser convenablement,  les acquis de la formation, mais surtout qu’elles s’exerceront régulièrement sur les différentes techniques afin d’améliorer leurs capacités.

Les bonnes impressions  de ces femmes sont liées au faite que la dynamique de la  formation a été donnée par l’ équipe du projet renforcement de capacité et l’assistante  technique chargée de la question genre d’ENABEL.  C’est pourquoi les participantes ont recommandé que de telles formations se multiplient en leur faveur afin de mieux booster le leadership féminin dans la région. Les responsables du projet en retour  ont souligné que d’autres formations suivront dans le même contexte.

Zoumana Nayté et Amadou Traoré.

 

 

About nayte

Open

X