Accueil / ACTUALITÉS / Main Passante: Il nous reste encore un peu temps pour comprendre ce qui se passe et pour sauver le Mali.
Vive l'armée malienne

Main Passante: Il nous reste encore un peu temps pour comprendre ce qui se passe et pour sauver le Mali.

L’heure de l’union de tous les maliens a plus que jamais sonné pour sauver la nation  malienne du marasme assombrissant son avenir. Depuis environ une dizaine, le Mali est entièrement plongé dans cette crise interminable où chacun cherche tant bien que mal à s’impliquer au plus profond de lui-même pour trouver une solution à cette crise. Mais il se trouve le processus démocratique auquel nous  nous nous confions,  ne nous donne pas le temps de connaitre  notre rôle et place dans cette bataille. Car au Mali tout le monde devient savant en sa manière,  tout le monde connait tout,  tout le monde à toutes les solutions à proposer, mais personne n’intervient sérieusement. Alors  même,  que nous ne connaissons rien dans cette crise résiduelle et  formelle, dans la mesure personne ne maitrise rien dans cette crise : « Dirigeants et dirigés » tout nous échappe.

 

Mais les récentes attaques complotées contre la nation malienne à travers ses forces armée, a imposé de force une prise de conscience générale au Mali. Quand le numéro 1 du pays parle dans un langage claire,  rassurant et militant par rapport à la situation actuelle de la crise, le peuple s’engage et se met débout. C’est qui semble être le cas,  après l’attaque de  indélimane   et  de Boulekessi au nord du Mali, où une attaque terroriste à fait plusieurs dizaines de morts au rang des forces armées maliennes, le président de la république après avoir décrété un deuil national de 3 jours,  a fait une fracassante déclaration qui a  suscité une vive réaction au sein du peuple  Malien, aussi bien qu’à l’extérieur et crée ainsi une prise de conscience nationale. Ce  qui fut de la même occasion une matière d’invitation des citoyens à se mettre derrière le Mali et derrière les  forces de défense nationale.

A ce titre, il appartient aux maliens de se ressaisir et de mettre de côté, les petites considérations personnes qui a mis en retard les démarches entreprises  pour l’unité nationale du Mali fustigées depuis bien longtemps. Nous sommes guerre  politique dans le pays en termes de  stabilités et de  sécurité. Retenons que le Mali est plus que jamais  menacé dans son intégrité. La menace sécuritaire est à la porte de chez tout le monde. Oublions de croire que cela  ne concerne que les autres. « Ce qui arrive chez les autres arrive forcément chez toi ». Il nous reste que quelques temps pour réfléchir et comprendre ce qui se passe réellement et ce qui se passera après. « Le Mali est en guerre, ce qui veux qui nous ne sommes en paix et nous ne sommes pas en sécurité, nous sommes catégoriquement menacés de tous bords ». La menace n’est pas qu’au nord du Mali, ni à l’est ou à  l’ouest, elle est partout dans nos tripes, dans nos consciences et dans nos veines. L’affaire ne concerne pas que les responsables politiques, ni des responsables de  services publics. Toutes les tendances socioprofessionnelles sont concernées.

Ne pas s’en  rendre compte est aussi un danger constant contre l’état malien. Douter de ce qui se passe est  une ingérence contre la citoyenneté. Rester indifférent est un complot contre la stabilité. Ne pas réagir c’est devenir un ennemi contre les forces défenses maliennes et le Mali.

Réveillons-nous et marquons les pas avec l’armée malienne, seul engagement pour renforcer notre soutiens, mais aussi de déterminer le  dévouement pour sauver le Mali.

Nayté

About nayte

Open

X