Accueil / ACTUALITÉS / Ramassage des déchets plastiques à Bamako : Un prix en compétition entre les différentes communes

Ramassage des déchets plastiques à Bamako : Un prix en compétition entre les différentes communes

Du mannequinat à la protection de l’environnement, la princesse Esther Kamatari, s’engage par la création d’une fondation, à éliminer définitivement les déchets plastiques dans notre capitale (Bamako). Ayant une affection très profonde pour le Mali, elle a jugé nécessaire de transporter les bienfaits de la fondation princesse Kamatari à Bamako par l’implantation de son siège en vue de contribuer à l’élimination des déchets plastiques.

 

Ainsi, venue uniquement pour expliquer le bienfondé dudit projet au Mali, la princesse Esther Kamatari a tenu à rencontrer les premiers acteurs de cette chaine. Il s’agit des femmes et des jeunes. Tout en se servant du ministère de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, Mme la styliste de renommée internationale, s’est rendue le week-end dernier dans les mairies des communes IV et III du district de Bamako. Dans chacune d’elle, se sont les femmes et les jeunes mobilisés à travers le projet « Gilets verts »qui ont réservé un accueil à la hauteur de rang de la personnalité du jour et sa délégation.

Très enthousiasmée par la détermination de ces femmes et jeunes mobilisés pour la circonstance, habilles en gilets verts, avec des balais en main, la princesse Esther Kamatari a remis à chacune des mairies visitées, une somme de 100 000 F CFA. Ces gestes symboliques ont été faits pour encourager ces braves personnes débout durant des heures sous le chaud soleil pour ramasser les déchets plastiques.

Après la visite des lieux retenus, la promotrice de cette Fondation de bienfaitrice, la burundaise de nationalité qui se réclame africaine tout court, a accordé une interview aux hommes des médias. D’abord, elle a tenu à remercier les autorités maliennes pour l’intérêt qu’elles accordent au projet. La Fondation princesse Kamatari avec comme marraine la Première Dame du Mali, organisera un concours qui mettra en compétition les différentes communes du district de Bamako. Ce concours dont le lancement est prévu pour bientôt, s’étalera jusqu’en décembre 2020.

L’objectif recherché par l’organisation du concours, est d’éliminer définitivement les déchets plastiques à Bamako. Un prix est ainsi mis en compétition. Estimé à 100 millions de F CFA, ce prix permettra de récompenser la meilleure commune qui se distinguera par rapport à la finalité recherchée. Pour ce faire, pour permettre aux différentes communes de mieux concourir, un cahier de charges, contenant les clauses du concours sera mis à la disposition de chacune d’elle.

Poursuivant, la princesse Esther Kamatari, a laissé entendre que sa Fondation a pour groupe cible, les femmes et les jeunes. Puisque selon elle, ce sont eux qui ont les pouvoirs de transcender les choses et de renverser la tendance. Ils peuvent véritablement contribuer à atteindre les objectifs que la Fondation recherche à travers ce projet.

Répondant au nom de l’ensemble de ses collègues le représentant de de la commune III, a remercié la princesse Kamatari pour cette initiative très salvatrice qui bénéficie de l’adhésion totale de l’ensemble des mairies du district de Bamako. Parce qu’elle prend en compte un sujet qui reste au cœur des politiques environnementales des collectivités locales et décentralisées de notre pays.

Diakalia M Dembélé

22 Septembre

About Redacteur Meguetan infos

Open

X