Accueil / ACTUALITÉS / Atelier d’actualisation de la Baseline du Projet d’amélioration de l’accès à l’Eau Potable et à l’Assainissement dans la région de Koulikoro (PEPAK).

Atelier d’actualisation de la Baseline du Projet d’amélioration de l’accès à l’Eau Potable et à l’Assainissement dans la région de Koulikoro (PEPAK).

 

 

Le Projet d’Amélioration de l’Accès à l’Eau Potable et à l’Assainissement dans la région de Koulikoro (PEPAK) d’un coût global de 5.247.656.000 francs CFA soit 8 M€, a pour but de contribuer aux ODD #3 et #6 de réduction de la pauvreté et d’amélioration de la santé des populations des centres ruraux et semi-urbains dans la région de Koulikoro, par un service public de l’eau et de l’assainissement durable. Il a une durée d’exécution de 48 mois. Le projet prévoit :

 

  • La construction et la mise en place d’un système de gestion durable pour 13 nouveaux réseaux d’AES/AEP dans les cercles de Dioila, Banamba, Kati, Kangaba, Nara et Koulikoro.

 

  • La construction d’une station de traitement des boues de vidange (STBV) pour la ville de Koulikoro et mise en place d’une filière de collecte et de traitement des boues de vidange avec une valorisation des sous-produits.
  • La construction des latrines communautaires dans la ville de Koulikoro et les 13 centres bénéficiaires du volet AES/AEP.

Le sous-préfet de Fana a procédé au lancement officiel des travaux de l’atelier d’actualisation de la Baseline du PEPAK, le Mardi 24 septembre 2019 au Motel des Moulins.

La présente séance d’une durée de quatre (4) jours vise à préparer la mise en œuvre du projet tout en garantissant son appropriation par les parties prenantes. En effet , elle a enregistré la présence de toutes les parties prenantes à savoir : la sous-préfecture de Fana ; le conseil régional de Koulikoro  ;  la commune urbaine de Koulikoro ; l’Agence de Développement Régionale de Koulikoro  ; le Conseil Régional de la Société Civile de Koulikoro ; l’Agence Nationale de Gestion des Stations d’Epuration du Mali ; la Direction Régionale de la Planification, de la Statistique, de l’Informatique, de l’Aménagement et de la Population ; la Direction Régionale de la Santé et de l’Hygiène Publique ; la Direction Régionale de l’Assainissement et du Contrôle des pollutions et de nuisances ; la Direction Régionale de l’Hydraulique ; ainsi que quelques membres des équipes opérationnelles des différentes interventions de Enabel dans la région de Koulikoro.

Des interventions était au cœur de la cérémonie d’ouverture. Le Programme Manager de Enabel à Koulikoro Mr Laminou TATA a rappelé dans son discours le contexte et les grands axes du projet avant d’exprimer sa satisfaction de la tenue de cet atelier qui selon lui permettra au PEPAK de disposer non seulement d’un cadre de suivi-évaluation axé sur les résultats mais aussi de mettre en place des outils et des méthodes permettant de démontrer son efficacité et son impact. Quant au sous-préfet de Fana Mr Bénéna Mounkoro après avoir souhaité la bienvenue aux participants, il s’est dit très honoré du choix porté sur la ville de Fana pour la tenue de cet atelier et a remercié le Royaume de Belgique pour cet appui combien important pour l’amélioration du cadre de vie des populations dans les zones cibles. Il a terminé son allocation en exhortant les uns et autres à plus d’assiduité et de persévérance durant ces quatre jours de travaux enfin d’atteindre les résultats escomptés de l’atelier.

En fin de travaux, le président de la coordination régionale de la société de Koulikoro Mr Lassine Mariko a exhorté l’ensemble des parties prenantes à former « L’union sacrée autour du PEPAK » qui selon lui va considérablement améliorer la vie des populations dans la région de Koulikoro. Il a terminé son intervention en réitérant ces remerciements à l’Agence de développement Belge, Enabel pour leur inlassable effort dans la mise en œuvre des projets de développement au niveau de la région de Koulikoro.

 

Rappelons que Enabel est responsable de l’excusions de trois autres importants projets au niveau de la région de Koulikoro à savoir : L’Intervention Renforcement des Capacités des Institutions et des acteurs de la société civile au niveau de la région de Koulikoro et du niveau central, L’intervention Appui au Renforcement de l’Elevage et de l’Economie Pastorale au niveau des cercles de Nara, Kolokani, Dioila et Banamba (AREPK) et enfin l’intervention Lutte Contre l’Insécurité Alimentaire et la Malnutrition au niveau des Cercles de Nara, Kolokani et Banamba (LCIANK).

Source: ENABEL

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

About nayte

Open

X