Accueil / ACTUALITÉS / Magazine: Comment les élèves de Koulikoro sont occupés pendant les grandes vacances?

Magazine: Comment les élèves de Koulikoro sont occupés pendant les grandes vacances?

Les vacances scolaires sont des périodes de repos pour les élèves. Elle constitue également des moments de déperdition. Pour éviter de laisser les enfants à leur propre compte dans la divagation, certains parents mettent les enfants dans des occupations notamment des activités pédagogiques et constructives.

Pendant la période des vacances scolaires les élèves se font occuper différemment. A Koulikoro, les enfants scolarisés ne font pas le moins pendant cette période. Ce sont, les jeux pour certains et pour d’autres c’est l’apprentissage des petits métiers artisanaux (soudure, mécanique, couture…)

Notre rédaction s’est rendue dans un garage d’automobile de la place où une dizaine d’élèves sont employés comme apprentis mécaniciens.

Selon le chef de garage : « chaque année pendant la période des vacances nous recevons des élèves en provenance un peu partout et de tous les coins de la ville », disait-il. « Ils sont là à partir de 8Heures au plus tard 09Heures et pour retourner dans leurs familles respectives au plus tard à 18h00. En ce qui concerne leur apprentissage on les initie petit à petit, à commencer par la maîtrise des outils de travail et les petites commissions » explique le chef de garage. Il a ajouté que ces enfants travaillent dans le garage, uniquement pendant les grades vacance pour ne pas compromettre leurs études.

Les enfants accèdent au garage pendant les vacances pour différents raisons. Certains parents emmènent leurs enfants pour apprendre un métier quelconque. Ceux-ci suivent continuellement l’évolution de l’enfant en termes d’amélioration de niveau et de comportement. Pour d’autres, c’est un moyen pour se débarrasser des enfants juste pour trouver de la tranquillité à la maison comme en période d’activité scolaire.

Par ailleurs, c’est une mesure de prudence et sécurité dans certaines familles pendant les moments d’absence des parents qui se rendent généralement au travail.

Une Mère de famille explique pourquoi, elle a choisi ce métier pour occuper son enfant pendant les vacances « mon fils fait la 7ème et l’année prochaine, il ira en 8ème . Pour moi c’est une étude à part, sinon une connaissance complémentaire, ce métier lui aide à développer son intelligence ».

Un père de famille affirme : « C’est aussi une de prévention, car mieux vaut prévenir que guérir, aujourd’hui la délinquance juvénile gagne de plus en plus de place dans notre société, avec cette occupation on sait où il se trouve son enfant du matin au soir ».

A l’instar de ces métiers, on constate à travers la ville, de jour comme de nuit, que d’autres manifestations occupent les élèves pendant cette période de vacance telles les activités sportives (football). Les terrains de football sont constamment animés tout au long de la journée par des petites compétitions organisées par des grands frères et oncles… De véritable moment de joie pour les enfants et les organisateurs.

Cette période est aussi propice pour certains vacanciers de se faire de l’argent. Il s’agit des plus âgés, ceux qui fréquentent l’enseignement secondaire, qui s’activent dans la main d’œuvre journalière. Ceux-ci font le manœuvre et l’ouvrier dans le domaine des travaux de construction de bâtiment. En fin de journée ils se font un peu d’argent de poche. C’est le cas de cet élève : « j’ai préféré travailler auprès d’un maçon comme main d’œuvre parce que je suis payé en fin de la journée. Cet argent me servira d’acheter mes fournitures scolaires et mes petites dépenses à la rentrée des classes ».

Les vacances c’est aussi un moment de détente pour d’autres : Des grins noctambules, « le Play boys et les bling-blings …), la nuit c’est la balade interminable jusqu’à sombrer de sommeil. « Les soirées dansantes de quartier en quartier, l’organisation du concept ‘’balani show’’ » font aussi légion pendant cette période de vacance dans la capitale du Méguetan.

A reconnaitre que certains élèves profitent de la montée des eaux pour se consacrer à des parties de pêche au bord du fleuve Niger.

Magazine réalisé par Amadou Traoré.

 

 

 

 

 

 

 

 

About nayte

Open

X