Accueil / ACTUALITÉS / Attaque contre un chef militaire de la CMA à Kidal: Trois morts dans les rangs des ex-rebelles

Attaque contre un chef militaire de la CMA à Kidal: Trois morts dans les rangs des ex-rebelles

Les faits se sont déroulés hier, mercredi 4 septembre 2019, aux environs de 18h à Etambar, l’un des quatre plus grands quartiers administratifs de Kidal. Des individus armés non identifiés à bord d’un véhicule ont tiré sur des officiers de la CMA. Ainsi, un chef militaire du nom de Ahbi Ag Ahmayad, un ex-déserteur de l’armée, a été tué. Il était en compagnie de ces deux gardes du corps dont Mossa Ag Acharif et Ahlayfa Ag Bamboni, qui ont également succombé suite aux tirs à l’arme automatique.

 

Pour l’heure, on ignore encore les raisons de cette attaque dont le mode opératoire est très atypique. En effet, les assaillants étaient dans une voiture et n’ont pas hésité à commettre leur forfait malgré la présence de nombreuses personnes.

Il faut rappeler que c’est la deuxième tentative d’assassinat sur Ahbi Ag Ahmayad. Cet officier du MNLA qui est aussi un membre de l’ex-cellule anti-terroriste mise en place par ce mouvement avec l’aide de Serval avait aussi été visé en 2014 devant la banque de Kidal. Il avait alors été laissé pour mort après avoir perdu connaissance ainsi que toute sa mâchoire.

D’aucuns estiment qu’il s’agirait d’un règlement de comptes. Ce qui n’est pas impossible lorsqu’on sait qu’ils étaient nombreux à en vouloir aux membres de l’ex-cellule anti-terroriste du MNLA à qui il était reproché de dicter sa loi sur tous les autres mouvements y compris dans les rangs des ex-rebelles. Aujourd’hui, cette cellule n’est plus soutenue, comme par le passé, par Serval, ses membres sont souvent victimes de tentatives d’assassinat.

Massiré DIOP

Source: L’Indépendant

About Redacteur Meguetan infos

Open

X