Accueil / ACTUALITÉS / Blocus des routes Kati-Kayes: Le général Moussa Diawara intervient pour éviter une crise

Blocus des routes Kati-Kayes: Le général Moussa Diawara intervient pour éviter une crise

“C’est à travers moi que la sécurité d’état nous a contacté” nous confié Adama Ben Diarra membre de la cellule de communication du collectif Sirako.

C’est ainsi que Ben a informé les autres membres du collectif pour aller répondre à l’appel de la DGSE. La réunion a eu dans la salle de conférence de la DGSE en présence du général Moussa Diawara. Qui a écouté attentivement les jeunes.

Après analyse de leurs doléances, il leur a demandé d’oublier la démission du ministre des infrastructures. Chose que le collectif a accepté. Sur les autres points, le général leur a fait savoir que les travaux de réhabilitation débutent le 20 septembre 2019 donc dans 03 semaines.

Les autres points de revendications à savoir : le train et l’aéroport seront gérés par les départements concernés. “Le général Moussa Diawara se porte garant du suivi et du respect de cette date du 20 septembre, parce qu’il nous a reçu en tant que conseiller du Président de la République, qui est au Japon en ce moment.

Le Général joue sa crédibilité dans cette crise devant l’opinion nationale et internationale. Le patron des services de renseignements n’est pas n’importe qui, cela y va de la crédibilité même de l’état malien. Grâce à cette confiance en sa personne par les jeunes, il doit honorer ses engagements” nous confie Adama Ben Diarra.

Cette intervention du général Moussa Diawara a été bien apprécié car elle évite aussi à l’économie malienne des difficultés avec tous ces camions de marchandises bloqués. Sur le plan sécuritaire cette intervention de la DGSE a tout son sens dans la mesure où Kati n’est pas une ville comme les autres.

Une intervention musclée des forces de l’ordre n’allait pas être la solution. C’est pour toutes ces raisons que le général Moussa Diawara a anticipé, il le fait dans le cadre de son travail. « La sureté de l’état et la stabilité du pays nous engagent.

Nous sommes rentrés dans le jeu dans ce cadre là. Nous intervenons toujours en dernière position après l’exécutif pour apaiser les tensions. » conclut le général Moussa Diawara.

Apprenti informateur

Page facebook Kassim Traoré

SourceMalijet

About nayte

Open

X