Accueil / ACTUALITÉS / Excès dans les consommations alimentaires: Les effets secondaires de la tomate

Excès dans les consommations alimentaires: Les effets secondaires de la tomate

ataLa tomate, bien qu’elle soit un légume sans danger pour la consommation, qui fait partie, dans notre alimentation quotidienne, elle peut entraîner des complications chez certaines personnes. Il est nécessaire de savoir que la tomate a des effets secondaires dont certains d’entre eux peuvent être graves.

Aujourd’hui, la tomate est consommée à plusieurs façons (crue, salades, ingrédient dans de nombreux plats, sauces, en jus de boissons, etc.).

Selon des Recherches scientifiques, un élément majeur se trouve dans la tomate fraîche ou consommée crue qui est le pigment de caroténoïde lycopène. Il est un composé chimique censé garder le cancer à distance. Mais la consommation excessive de ce nutritif phytochimique peut interférer et ralentir les activités régulières du système immunitaire. Ce qui peut amener le corps des personnes qui sont allergiques à perdre sa capacité de se protéger contre plusieurs maladies microbiennes courantes (bactériennes et virales). En même temps, il (le corps) devient également incapable de réparer les dommages physiques existants. En plus, la tomate est pleine d’acides. Ainsi, sa consommation excessive peut déclencher divers troubles gastro-intestinaux. Reflux acide est un trouble intestinal commun. Cette maladie augmente le niveau d’acide digestif dans l’estomac, qui commence à suer. Peu à peu, les acides atteignent la paroi de notre œsophage et provoquent une sensation de brûlures aiguës en elle. Les acides de tomates peuvent faire cette condition pire et même vous donner brûlures d’estomac. Donc, si vous avez déjà reçu un diagnostic de RGO ou d’autres problèmes digestifs, limitez votre consommation de tomates immédiatement. Ensuite, les chercheurs ont démontré que les tomates, en particulier ses graines, sont riches en composés de calcium et d’oxalate. Si vous souffrez déjà de problèmes rénaux mineurs, il sera vraiment difficile pour votre corps à digérer ces éléments.

Dans ce cas, l’excès de consommation de tomates peut être nuisible pour votre corps. Ce, à cause du calcium et des oxalates qui risquent de s`accumuler dans vos reins et former des petites, voire grandes pierres. En outre, le repli est une condition médicale dans laquelle la couche de surface interne du gros intestin fait saillie à travers la couche musculaire externe. Ce qui entraîne des «diverticules» ou petites poches qui sont enflammées en raison des infections. En plus, selon d’autres études scientifiques, les graines de tomates, étant petites, peuvent se coincer dans ces hors-pochions et aggraver les infections. Selon les mêmes études, la présence de lycopène dans les graines de la tomate peut causer des anomalies dans la glande de la prostate masculine. Affectant ainsi le système reproducteur, cette anomalie provoque une douleur sévère, la dysfonction érectile, la difficulté à uriner, etc. Ce qui peut parfois conduire certaines personnes à un cancer de la prostate. Également, il est à retenir que la teneur trop élevée en lycopène de la tomate peut donner lieu à des problèmes intestinaux graves, tels que le syndrome du côlon irritable (IBS).

C’est une infection caractérisée par une douleur aiguë de l’estomac. Surtout quand les habitudes intestinales ont changé. En dehors de ces risques, vous pouvez également rencontrer d’autres cas mineurs, des problèmes intestinaux comme le gaz abdominal, l’indigestion, les ballonnements, etc., si vous consommez jusqu`à 30 mg de lycopène par jour. Il peut même donner lieu à des symptômes tels que des nausées, de la diarrhée, etc. En plus, l’excès de la consommation de la tomate pose couramment de problèmes d’allergènes alimentaires qui peuvent causer des malaises intestinaux.

Zénébou Maïga

Source : LE COMBAT

About Redacteur Meguetan infos

Open

X