Accueil / ACTUALITÉS / Macron veut des rues aux noms de soldats africains pour leur rendre hommage

Macron veut des rues aux noms de soldats africains pour leur rendre hommage

COMMÉMORATION – Un devoir de mémoire. Emmanuel Macron a participé ce jeudi 15 août à la cérémonie du 75ème anniversaire du débarquement de Provence, à Saint-Raphaël (Var). À cette occasion il a rendu hommage aux soldats africains qui ont donné leur vie pour la France et a appelé les maires de l’Hexagone à renommer des rues en leur mémoire.

“La très grande majorité des soldats de la plus grande force de l’armée française de la libération venaient d’Afrique: Français d’Afrique du Nord, pieds noirs, tirailleurs algériens, marocains, tunisiens, zouaves, spahis, goumiers, tirailleurs que l’on appelait sénégalais mais qui venaient en fait de toute l’Afrique subsaharienne, et parmi eux des Guinéens, des Ivoiriens. Et pourtant qui d’entre nous se souvient aujourd’hui de leur nom, de leur visage?”, a commencé, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus, Emmanuel Macron face à son auditoire.

Étaient notamment invités les présidents guinéen Alpha Condé et ivoirien Alassane Ouattara ainsi que de l’ancien président Nicolas Sarkozy.

“Qu’ils fassent vivre leur mémoire”

“Tous se sont unis contre l’ennemi nazi. Ils ont payé un lourd tribu. Ils sont des milliers à s’être sacrifiés pour défendre une terre lointaine et inconnue, une terre jusqu’alors jamais foulée, une terre à laquelle ils ont à jamais mêlé leur sang”, a-t-il poursuivi avant d’appeler les maires de France à renommer leurs rues et ériger des monuments en l’honneur de ces combattants africains morts au combat.

“Je lance aujourd’hui un appel aux maires de France pour qu’ils fassent vivre, par le nom de nos rues et de nos places, par nos monuments et nos cérémonies, la mémoire de ces hommes qui rendent fiers toute l’Afrique et disent de la France ce qu’elle est profondément: un engagement, un attachement à la liberté et à la grandeur, un esprit de résistance qui unit dans le courage”

“Ces combattants africains, pendant nombre de décennies, n’ont pas eu la gloire et l’estime que leur bravoure justifiait. La France a une part d’Afrique en elle. Et sur ce sol de Provence, cette part fut celle du (…)

Claire Tervé

Le HuffPost

About Redacteur Meguetan infos

Open

X