Accueil / ACTUALITÉS / Koulikoro: 50 jeunes filles dotées de Kits d’installation en plomberie, électricité, froids en couverture médiatique par SWEDD…
remise de Kits par le gouverneur de la région à une bénéficiaire

Koulikoro: 50 jeunes filles dotées de Kits d’installation en plomberie, électricité, froids en couverture médiatique par SWEDD…

Plus de 30 millions de  F CFA c’est la valeur de Kits matériels  remis ce matin (01/08/2019) à Koulikoro à une cinquantaine de jeunes femmes de la région par le Projet d’autonomisation des femmes et dividende démographique au  Sahel (SWEDD). L’action vise à assurer l’insertion socioéconomique de ces femmes en vue de leur autonomisation. C’est après 6 mois de formation dans les domaines de la plomberie, d’électricité bâtiment, les froids  et climatisation et l’art numérique que ces femmes ont été dotées  de ces Kits pour leur installation socioprofessionnelle.

matériels

L’autonomisation des femmes et leurs insertions socioprofessionnelles constituent  l’une des préoccupations majeures des hautes autorités maliennes et les partenaires au développement. C’est dans ce cadre que depuis un certains moments, le conseil régional de Koulikoro en collaboration la direction régionale de la promotion de la femme de l’enfant et de la famille  avec l’appui du projet SWEDD à travers l’ONG AFAR, ont sélectionné et mises  en formation une cinquantaine de Jeunes femmes déscolarisées dans des métiers  traditionnellement réservés aux hommes. Il s’agit particulièrement de la plomberie, de l’électricité bâtiment, le froid et climatisation  et l’art numérique (couverture médiatique).  Après 6 mois de formation bien assurée, il appartenait donc aux acteurs du projet, de permettre à ces femmes d’être utiles à société à travers  les métiers qu’elles ont apprises. Ce qui n’est point possible sans le matériel de travail approprié dans leurs domaines d’apprentissage. C’est dans ce cadre que les différents acteurs concernés,  sont convenus de doter individuellement les apprenantes en  matériels  de travail complets. C’est ce qui a motivé la rencontre de ce matin au gouvernorat de la région de Koulikoro.

La cérémonie était placée sous la présidence du gouverneur de la région le Général de brigade Débrékoua Souara. Étaient présents  le représentant du Conseil régional de Koulikoro, Mr Boubacar Massa, la directrice régionale de la promotion de la femme de l’enfant et de la famille Mme Boucoum Aoua Guindo, le coordinateur national du projet SWEDD Mr Moussa Sidibé, le représentant du Maire de la commune urbaine,  les notabilités, les bénéficiaires des kits et leurs parents, amis, proches et conjoints.

Selon le coordinateur national du projet SWEDD, l’activité de remise de Kits s’inscrit dans le cadre de l’autonomisation des femmes qui constitue l’un des axes prioritaires du projet : « ces kits doivent permettre  aux  bénéficiaires d’augmenter leur revenu au moins 50% durant les 12 mois. Elles seront suivies durant ces 12 mois pour voir comment leurs revenus s’améliorent  et voir comment elles gagnent en responsabilité  et comment elles contribuent  à être productives dans la société pour leurs familles, leurs communautés et pour le Mali en général » a dit le coordinateur.

Pour la formation de ces jeunes femmes, il faut noter que ce sont 3 centres de formation qui ont été identifiés dans la région de Koulikoro et  qui ont formé durant 6 mois dans un contexte plus pratique que théorique. Car il s’agissait  de  produire des documents qui permettent à la mise en activités concrètes des femmes formées c’est à dire aboutir à  la création de leur propre entreprise. Actuellement, tous les titres de création d’entreprise individuelle de ces femmes sont  acquis. Ce qui déduit qu’elles sont déjà opérationnelles dans la vie pratique.  A ce titre, ce sont les centres de formation CFAD de Kati en plomberie électricité, CPAM de Dioïla  en électricité et froids climatisation et le groupe WALAHA dans l’art numérique (couverture médiatique) qui ont été choisis pour la formation des filles.

Pour la directrice régionale de la promotion de la femme de l’enfant et de la famille de Koulikoro, cette activité  doit contribuer à briser la barrière professionnelle entre hommes et femmes. C’est ainsi qui le choix est porté sur les métiers traditionnellement réservés aux hommes. Selon elle, l’octroi de ces kits aux jeunes femmes constitue plutôt un défi : « Le défis premier, c’est la société, il faudrait que ces filles soient acceptées par les professionnels d’abord en termes de stages et aussi  les aider à s’installer à leur compte. L’autre défi ce sont les filles elles-mêmes, il faudrait qu’elles aient des engagements forts. Avec le matériel qu’elles viennent d’avoir, il y a pas de raison qu’elles n’aient pas de travail » a martelé la directrice.

Aissata kéita plombière bénéficiaire : « Ce kit va me donner du courage et de la détermination à travailler pour relever le défi. Actuellement il y a de travail pour homme, tout le monde est pareil dans les métiers. Je demande à toutes les femmes de se mettre débout pour travailler afin d’aider la société à progresser », a-t-elle signalé

Il faut signaler que ces jeunes femmes seront dotées  après les kits, d’un fond de roulement pour leur installation c’est-à-dire permettre l’ouverture d’un compte bancaire afin d’assoir une ligne financière pour leurs entreprises.

Nayté

About nayte

Open

X