Accueil / ACTUALITÉS / Campagne de reboisement Plus de 5.500 pieds d’arbres plantés à Fanzana, dans la région de Ségou

Campagne de reboisement Plus de 5.500 pieds d’arbres plantés à Fanzana, dans la région de Ségou

Le gouverneur de la région de Ségou, Biramou Sissoko a procédé, le jeudi 25 juillet, au lancement de la campagne de reboisement organisée par la Société de Gestion Forestière. Abdoulaye Halidou Cissé. C’était en présence des hautes autorités de ladite localité, dans la zone de la forêt classée de Fanzana.

L’objectif de cette journée était de sensibiliser les populations, les responsables politiques et administratifs de la région à accompagner les actions de lutte contre la dégradation des ressources naturelles, la perte de la biodiversité, la désertification et les effets des changements climatiques.

Le gouverneur Biramou Sissoko a rappelé, en cette circonstance, que la vocation agro-sylvo-pastorale de la zone est dominée par un climat sahélien.

» Les effets cumulés de la démographie galopante et de la pauvreté de la population ont contribué à une aggravation progressive de la dégradation des ressources naturelles par la forte pression exercée par l’homme et le bétail sur ces ressources« , a-t-il relevé

A ses dires, cette vocation fait de la région de Ségou un pôle d’attraction de la population émanant de tous les horizons et le niveau de dégradation des ressources naturelles est le reflet de cette concentration, car tous les utilisateurs de ces ressources exercent sur elles une forte pression.  » C’est pourquoi, les 16 forêts, même s’il est triste de le dire, se trouvent de nos jours des plus dégradées« , a-t-il déploré.

C’est dans ce cadre que  » la Société de Gestion Forestière Abdoulaye Halidou Cissé » s’est fortement impliquée dans cette lutte par le financement de cinq hectares de reboisement dans la forêt classée de Fanzana.

Selon le gouverneur, cette année, il a été produit 2.336.016 plantes, toutes espèces confondues et de 69.000 noix de rônier collectées

En matière de plantation, il est prévu un reboisement de 5 130 ha, tous types confondus. « Après le lancement de la campagne par le niveau central sur les berges du fleuve Niger, à Bamako, le 13 juillet, Ségou, à son tour, se fait le devoir d’emboiter le pas, ce jour 25 juillet. Elle s’inscrit dans la réalisation des engagements pris en la matière pour une concrétisation pertinente de l’économie verte résiliente aux changements climatiques« . a-t-il dit.

Planter un arbre est une action salutaire, mais l’entretenir est encore mieux.

D’où les efforts gigantesques fournis par la société de gestion forestière par la clôture des cinq hectares et le recrutement de deux gardiens des lieux pour un suivi régulier d’une durée de deux ans.

Ababacar DIOUF

(Stagiaire)

Source: l’Indépendant

About Redacteur Meguetan infos

Open

X