Accueil / ACTUALITÉS / Koulikoro: La Centrale Syndicale CSTM forme les femmes extractrice de Sable sur la vie associative.

Koulikoro: La Centrale Syndicale CSTM forme les femmes extractrice de Sable sur la vie associative.

Journée d’information et de sensibilisation  ce matin à Koulikoro à l’intention des femmes travaillant dans le secteur informel notamment du secteur de l’exploitation du sable et gravier. Organisée par la centrale syndicale CSTM, cette journée vise à informer et à apprendre aux  femmes de ce secteur à s’organiser au sein  des associations afin qu’elles puissent défendre leurs intérêt et tirer suffisamment profit de leurs activités respectives. Plus d’une cinquantaine de femmes extractrices de Sable de Koulikoro ont participé cette rencontre.

Les participantes à la journée

Informer et sensibiliser les femmes travaillant dans le secteur informel et particulièrement les  extractrices de sable et gravier sur l’importance  d’une association sur leurs activités, c’est l’objet d’une journée  d’information et d’échange ce matin (17/07/2019) à Koulikoro. Organisée par la Centrale syndicale CSTM, cette journée a orienté ces femmes vers leur organisation aux seins des associations afin qu’elles puissent profiter convenablement de leur activité et de défendre leurs  droits et intérêts. Une cinquantaine de femmes de tous les points d’extraction de Koulikoro ont pris part à cette journée.

Parce que les femmes travaillant dans le secteur de l’exploitation du sable et gravier sont dans les difficultés pour s’épanouir dans leurs activités et  que c’est grâce à leurs efforts  que d’autres localités se construisent  sur tous les plans, la centrale Syndicale CSTM a organisé une journée d’information et de sensibilisation à l’intention des femmes travaillant dans le secteur de l’exploitation de sable et gravier de la ville de Koulikoro. La cinquantaine de femmes venues de tous les points d’extraction ont pu être édifiées d’abord sur l’importance de leur travail dans la vie de leurs localités, mais également sur le droit. Selon les représentants de centrale syndicale, c’est parce qu’elles ne connaissent pas leur  droit qu’elles sont exploitées par d’autres travailleurs. Pour éviter de continuer dans la même voie, il serait impératif pour elles de s’organiser en Associations et en syndicat. Les conférenciers ont à ce titre, fait ressortir  l’importance de la vie associative pour les travailleurs notamment dans la défense de leur droit et la prospérité recherchée. Car sans les associations, les travailleurs ne seront pas reconnus officiellement par la loi, et ne peuvent pas prétendre des avantages de la part des autorités et les partenaires au développement. C’est pourquoi d’ailleurs le thème de la rencontre est: « Travailleurs et travailleuses du secteur informel Organisez vous ».

Les participantes ont largement manifesté leur satisfaction et ont  vivement félicité  les organisateurs de cette journée  à leur intention. Elles ont par ailleurs signalé qu’elles ont suffisamment compris l’objectif de cette conférence et qu’elles se mobiliseront promptement pour la mise en place des associations pour mieux profiter des avantages.

Il faut signaler c’est les régions de Kayes Koulikoro et Mopti qui sont les plus concernées par  ces genres d’activité du secteur informel (la teinture pour Kayes, l’exploitation de sable  pour Koulikoro et le commerce de poisson les femmes de Mopti). Ce sont ces secteurs qui se trouvent dans les visières de la CSTM pour faire valeurs les efforts des travailleurs de ces différents secteurs.

Nayté

About nayte

Open

X