Accueil / ACTUALITÉS / Koulikoro: Un Violent affrontement entre Militaires du camp Sada Sy et les jeunes du quartier Koulikoro Ba fait des blessés.
Un Blessé par coup de couteau

Koulikoro: Un Violent affrontement entre Militaires du camp Sada Sy et les jeunes du quartier Koulikoro Ba fait des blessés.

Violent affrontement hier soir (01/07/2019)  à Koulikoro entre les éléments  de GTIA du centre d’instruction  Boubacar Sada Sy et les jeunes du quartier Koulikoro Ba faisant plusieurs blessés. Selon nos informations, c’est une histoire de femme qui serait à l’origine  de cet incident malheureux qui a cardinalement secoué ce quartier durant presque toute la nuit. La police et la gendarmerie ont intervenues pour calmer la tension. Nos sources précisent  que c’est la troisième fois que de tel accrochage se produise  entre militaires et jeunes de ce quartier. Conseil de la jeunesse exige que les auteurs soient sanctionnés et que  cela ne se reproduise plus à  cesse à  Koulikoro.

violence nocturne à Koulikoro ba

Un incident malheureux non le premier du genre s’est produit hier soir vers 23 heures à Koulikoro Ba, quartier qui héberge le centre d’instruction Boubacar Sada Sy. Selon nos informations, quelques éléments du Groupement Tactique Interarmes  (GTIA) se sont rendus dans le quartier à la chasse de genre féminin. C’est au cours de cette manœuvre stratégique  qu’il  y aurait eu une altercation  entre les militaires et les jeunes quartiers.  Car selon toujours nos sources, les militaires auraient grossièrement insulté dans la foulée. Il se trouvait qu’au cours de cette dérive de langage un autre  militaire né du quartier mais en tenue civile aurait protesté contre cette attitude grossière  de leurs confères. Ce qui n’a pas été du goût des fantassins une  dispute éclatera. Un ami du  protestataire  qui  a voulu intervenir pour calmer la tension serait victime de  coups  de couteau dans deux zones de son corps.  Le poudre prendra feu les jeunes du quartier ont accouru vers le lieu pour se battre contre les militaires. Ceux ci militaires retourneront dans le camp pour demander renfort. Ce qui donnera lieu à  une véritable  chasse à l’homme dans le quartier et le sauve qui peut. Les fantassins avec bâton et autres moyens se sont livrés à cœur joie pour  bastonner toute âme qui vive. Des domiciles ont été violés pour chercher les jeunes et les molester. Plusieurs blessés ont été recensés au cours de cette opération coup de bâton. Le militaire aurait à son tour reçu un coup de lame au cours de l’affrontement. Celui ci a été admis à l’infirmerie du camp miliaire tandis que son ami aurait été transféré au centre de santé de référence pour des soins.

La jeunesse du quartier s’est organisée pour prendre d’assaut le camp avec la décision d’aller au charbon. Les éléments de la gendarmerie et de la police se sont interposés  pour empêcher les jeunes d’aller au pire. Voilà le table sombre peint dans cette soirée pour les paisibles citoyens du quartier de Koulikoroba qui vit en parfait harmonie avec le camp militaire depuis des décennies.

De tel comportement de la part des éléments d’un centre d’instruction militaire Comme CDIBS où le respect de la dignité humaine et la discipline militaire sont enseignés. Surtout le contexte  dans lequel le Mali se trouve actuellement ne prête aucunement à de tels dérapages de la part des hommes de l’uniforme. Surtout que ce n’est pas la première fois que cela se produit ici.  Un autre  accrochage de telle nature s’est déclenché entre jeunes et miliaire il y a quelques  années, où les militaires se sont même introduits dans la famille de la chefferie traditionnelle pour bastonner les jeunes.

Face à cette indignation tendant à ternir  gravement l’image de l’armée malienne, la jeunesse de Koulikoro exige que cela cesse et que les auteurs soient sanctionnés.

Nayté

About nayte

Open

X