Accueil / ACTUALITÉS / Violences dans le centre du Mali : la Minusma renforce sa présence

Violences dans le centre du Mali : la Minusma renforce sa présence

La Minusma a renforcé lundi sa présence dans le centre du Mali, région qui connaît depuis plusieurs mois une escalade des attaques jihadistes et des violences intercommunautaires, en inaugurant un nouveau « secteur centre », notamment afin de « mieux protéger les civils ».

Depuis l’apparition en 2015 dans cette région du groupe jihadiste du prédicateur Amadou Koufa, qui recrute prioritairement parmi les Peuls, traditionnellement éleveurs, les affrontements se multiplient entre cette communauté et les ethnies bambara et dogon, qui pratiquent essentiellement l’agriculture et qui ont créé leurs « groupes d’autodéfense ».

« Aujourd’hui, j’ai remis le drapeau de l’ONU au nouveau Secteur Centre. Cela symbolise le transfert de pouvoirs au quatrième secteur de la Force de la Minusma, qui couvrira la région de Mopti. C’est une partie importante de l’augmentation de nos efforts dans le centre », a déclaré sur Twitter le commandant de la force de la Minusma, le lieutenant-général Dennis Gyllensporre.

La création de ce secteur de la Minusma, initialement implantée dans le nord du pays, « permettra une meilleure coordination » avec les forces armées maliennes pour « mieux protéger les civils et favoriser le retour de l’autorité de l’Etat et de l’Etat de droit dans la région », a commenté la Minusma, également sur Twitter.

La Minusma a renforcé lundi sa présence dans le centre du Mali, région qui connaît depuis plusieurs mois une escalade des attaques jihadistes et des violences intercommunautaires, en inaugurant un nouveau « secteur centre », notamment afin de « mieux protéger les civils ».

Depuis l’apparition en 2015 dans cette région du groupe jihadiste du prédicateur Amadou Koufa, qui recrute prioritairement parmi les Peuls, traditionnellement éleveurs, les affrontements se multiplient entre cette communauté et les ethnies bambara et dogon, qui pratiquent essentiellement l’agriculture et qui ont créé leurs « groupes d’autodéfense ».

« Aujourd’hui, j’ai remis le drapeau de l’ONU au nouveau Secteur Centre. Cela symbolise le transfert de pouvoirs au quatrième secteur de la Force de la Minusma, qui couvrira la région de Mopti. C’est une partie importante de l’augmentation de nos efforts dans le centre », a déclaré sur Twitter le commandant de la force de la Minusma, le lieutenant-général Dennis Gyllensporre.

La création de ce secteur de la Minusma, initialement implantée dans le nord du pays, « permettra une meilleure coordination » avec les forces armées maliennes pour « mieux protéger les civils et favoriser le retour de l’autorité de l’Etat et de l’Etat de droit dans la région », a commenté la Minusma, également sur Twitter.

About Redacteur Meguetan infos

Open

X