Accueil / ACTUALITÉS / Pourquoi se réveille-t-on pour aller faire pipi ?
709892-un-homme-urinant-debout-dans-un-appartement-berlinois-le-22-janvier-2015

Pourquoi se réveille-t-on pour aller faire pipi ?

Le fait de se lever fréquemment pour uriner la nuit peut signaler la présence d’un problème de santé plus ou moins grave. Un simple changement d’alimentation peut suffire dans certains cas, tandis qu’un passage chez le médecin va être indispensable dans d’autres.

Passer plus de temps aux toilettes que dans son lit peut être plus que frustrant. L’envie d’uriner la nuit, appelée nycturie, a beau être fréquente, elle n’en est pas moins un symptôme à prendre en compte. Si vous perdez le sommeil à cause de ces réveils, parlez-en à votre médecin. Certaines causes de nycturie sont faciles à traiter. Le simple fait de diminuer la consommation d’alcool le soir, de boire plus d’eau le matin, ou de diminuer la dose de café peut parfois suffire.

Sel et hypertension

Des chercheurs de l’université de Nagasaki, au Japon, se sont intéressés à la consommation de sel de personnes souffrant de nycturie. D’après leur étude, publiée en 2017, une consommation excessive de sel pendant la journée pourrait conduire à une envie d’uriner la nuit. En effet, le sel retient les liquides. Cette rétention d’eau, associée d’ailleurs aussi à l’hypertension artérielle, serait à l’origine des visites nocturnes aux toilettes.

Apnée du sommeil

Lorsque les voies aériennes supérieures sont obstruées, nos nuits sont entrecoupées par des arrêts respiratoires. Il s’agit de l’apnée du sommeil. Le manque d’oxygène provoque une réaction en chaîne qui déclenche le besoin d’uriner. Ce trouble du sommeil peut devenir grave sur le long terme, il est essentiel d’en discuter avec son médecin pour faire un bilan et trouver un éventuel traitement.

Surproduction d’urine

Une maladie appelée polyurie nocturne pourrait être la raison pour laquelle vous ne pouvez pas dormir toute la nuit sans une pause pipi. La polyurie nocturne est un syndrome où le rapport habituel jour/nuit de la production d’urine est modifié. Les personnes qui en souffrent produisent plus de 33 % de leur débit urinaire quotidien la nuit. L’insuffisance cardiaque, les maladies neurologiques comme la maladie de Parkinson et d’Alzheimer, le cancer de la vessie et de la prostate, le diabète, l’insuffisance hépatique, et les maladies rénales chroniques font partie des pathologies qui peuvent entraîner une polyurie nocturne.

Une vessie fatiguée

Votre vessie a peut-être simplement du mal à fonctionner la nuit. Les causes sont variées : une infection ou inflammation, une vessie hyperactive, ou encore une obstruction de la vessie. Selon un rapport de la revue BMJ cité par Health, de nombreux patients qui souffrent de nycturie sont affectés à la fois par la polyurie nocturne et la faible capacité vésicale nocturne, qui sont deux problèmes distincts. Les patients atteints de ces deux maladies reçoivent un diagnostic de nycturie mixte.

Mauvais sommeil

Certaines personnes finissent par uriner pendant la nuit parce qu’elles se réveillent simplement plus souvent que d’habitude. Dans ce cas, ce n’est pas le besoin de vider la vessie qui provoque le réveil, mais le fait de se réveiller qui déclenche une envie d’uriner. Les causes du mauvais sommeil devront donc être identifiées et, si possible, traitées.

About nayte

Open

X