Accueil / ACTUALITÉS / Le General Moussa Sinko face aux populations du Mandé à Kanadjiguila : « Ici comme sur toute l’étendue du territoire national, le pays est mal géré… », a martelé le Général Sinko
general-moussa-sinko-coulibaly-discours
general-moussa-sinko-coulibaly-discours

Le General Moussa Sinko face aux populations du Mandé à Kanadjiguila : « Ici comme sur toute l’étendue du territoire national, le pays est mal géré… », a martelé le Général Sinko

En cette période électorale, il y a des candidats qui sollicitent, et il y a aussi d’autres qu’on sollicite. C’est le cas du Général Moussa Sinko COULIBALY, Président de la plateforme CS-MSC, qui a été vivement sollicité par la population de Kanadiguila à poser sa candidature pour la présidentielle du 29 juillet prochain, sans s’inquiéter, afin de briguer la magistrature suprême.


 

Arrivée à Kanadjiguila accompagné par une forte délégation, il était environ 10H25min, quand le Général Moussa Sinko COULIBALY et sa délégation sont arrivés à Kanadiguila dans le quartier Ouezzindougou sur l’esplanade du Centre de soins traditionnels, où les personnes victimes de fractures osseuses sont traitées de façon traditionnelle par « Brouama Doumbia, un homme aux doigtées mystico-magiques », dit-on.

Une foule très nombreuse, en liesse, composée pour la plupart, des femmes et des jeunes attendait le Général. Des jeunes à moto et à pieds, et très enthousiasmés ont pris le devant à 500 m pour l’accueillir et le conduire sur  les lieux de la manifestation.

Aussitôt arrivée, le Général Moussa Sinko COULIBALY a eu droit à un bain de foule sous des applaudissements très nourris de la foule massée pour la circonstance.

 

Sollicitation à la candidature du Général par la population de Kanadiguila

Pour confirmer cet appel à candidature lancé au profit du Général, la population de Kanadiguila a dressé une longue liste d’intervenants : des griottes aux forgerons, des notabilités aux jeunes, et des femmes au guérisseur des malades victimes des fractures osseuses. Une manière pour cette Commune rurale de plus de 75.000 habitants de montrer son attachement aux idéaux que défendent le Général et sa plateforme CS-MSC.

Dans sa sollicitation à candidature, le Président de la jeunesse de Kanadiguila, M. Samba Sidibé a dit que: « C’est pour nous l’occasion de réitérer notre soutien et notre appel à la candidature de notre camarade Moussa Sinko COULIBALY à l’élection présidentielle du 29 juillet 2018.

Aujourd’hui, nul n’ignore la gestion calamiteuse de notre pays par le pouvoir en place, la situation catastrophique que traverse notre pays, le chômage grandissant des jeunes, les conditions d’apprentissage très déplorable de nos enfants, la corruption qui n’a cessé de gangréner notre société etc. En raison des qualités qu’incarnent le Général, et sa gestion efficiente des affaires publiques dans tous les postes qu’il avait occupés, nous, les jeunes de la plateforme du changement, nous demandons au camarade Moussa Sinko COULIBALY, de s’investir comme candidat afin de briguer la magistrature suprême pour les élections présidentielles de juillet 2018 ».

Ainsi, après le discours du Président de la plateforme du changement, la voie a été ouverte à une vague d’interventions.

Les notables, les femmes, les jeunes, les griottes… tous ont vanté le mérite et les qualités intrinsèques du Général Sinko Coulibaly et lui ont réitéré leur soutien sans faille pour les élections à venir.

Pour le Secrétaire Général de la plateforme pour le changement de Mandé, M. Moussa KONATE : « Le Président actuel ne peut plus tenir. Il est temps que la jeunesse prend les rênes du pays pour apporter le changement dont le Mali a besoin. Parmi tous les candidats, nous avons constaté que Moussa Sinko est le meilleur et le mieux placé pour apporter la sécurité, la paix et du travail pour les jeunes ».

Pour Djénaba Boiré, étudiante et hôtesse pour la circonstance « Sinko Coulibaly est un homme honnête et respectable. Nous l’aimons, nous allons voter pour lui ».

« Le Général Moussa Sinko COULIBALY est homme calme et réfléchi. L’expérience a montré que de tels hommes sont très intelligents et surprennent toujours. La preuve, il a gravi vaillamment tous les échelons de l’armée et a occupé de hautes fonctions de l’Etat. De tels hommes, le Mali en a besoin. A remarqué une vieille maman retraitée et très enthousiaste ».

 

Intervention de Moussa Sinko Coulibaly

En réponse à cette sollicitation, le Général Moussa Sinko COULIBALY, Président de la plateforme CS-MSC s’est dit très touché par l’honneur que la population de Kanadiguila lui a fait, en sollicitant de façon spontanée sa candidature pour les élections présidentielles du 29 juillet 2018. Il l’a accepté avec beaucoup d’humilité et a rendu un vibrant hommage aux filles, fils et notables de Kanadiguila.

C’est un message de rassemblement et de mobilisation de tous,  pour le changement, que le Général a porté à l’endroit de la population de Kanadiguila en ces termes : « Nous sommes là aujourd’hui pour porter un message de rassemblement et de mobilisation de toutes les énergies, de ceux qui veulent apporter un changement dans ce pays. Ensemble, nous pouvons construire et écrire un nouveau chapitre de notre histoire ».

En ce qui concerne les attentes de la population de Kanadiguila, le Général Moussa Sinko Coulibaly a encore ajouté : «  Ici comme sur toute l’étendue du territoire, c’est la bonne gouvernance qui fait défaut. Ce pays est mal gouverné. Les Maliens veulent accéder à plus d’éducation, plus de soins de santé, plus d’eau potable, plus de sécurité etc. Ils demandent tout simplement que l’Etat puisse assurer le minimum vital.

Donc, c’est ce que nous avons retenu ici et partout ailleurs. C’est toute la population malienne qui aspire à un profond changement ».

Le Général Moussa Sinko Coulibaly a profité de cette sortie pour visiter salle par salle, et maison par maison, tous les malades qui sont soignés par Brouama Doumbia, le célèbre guérisseur traditionnel qui remet les os brisés dans leur forme originale. Avec eux, il a tenu un langage conciliateur : « ça ne fait que confirmer le constat que nous avons fait partout. Les Maliens accèdent de plus-en-plus difficilement aux soins et aux centres de santé », a-t-il confirmé.

Avant de prendre la route du retour, le Général s’est dit très satisfait d’une telle mobilisation et que cet exemple sera reproduit à toutes les autres localités.

 

Pépin Narcisse LOTI, stagiaire

 Mali Demain

About lejeune

Open

X