Accueil / ACTUALITÉS / Economie: Le tapage de basin, un secteur en péril à Koulikoro.
a82664e8-113b-4d0c-b604-045c7c32fda1
Lassana Kamena Tapeur de bazin Koulikoro

Economie: Le tapage de basin, un secteur en péril à Koulikoro.

L’industrie du tissu bazin est une longue chaine qui a fait nourrir les hommes pendant de longue année dans le circuit de l’économie malienne. Mais force est constaté que ce secteur bat désespérément de l’aile de nos jours. Le ‘’tapage de Bazin’’  communément appelé « FINI GOCHI LAW » à Koulikoro un maillon clé  de l’industrie du bazin se sent moins en moins  influent  de nos jours à cause d’un une baisse  frénétique du  niveau des marchés et de la clientèle.

23d0e8f8-333a-4d5e-be25-7888b4b780a4
Vue d’un atelier de tapage

Cette  baisse  de niveau s’explique par plusieurs facteurs. Pour les tapeurs de Bazin ces facteurs sont dans un premier temps liés  à une crise socio-économique que la population de Koulikoro vit  depuis plus d’une dizaine d’année à travers la  chute de l’ HUICOMA (huile cotonnière du Mali). C’est dans cette usine qui servait de plier pour  le secteur de tapage du Bazin et qui procurait  de la  clientèle pour le secteur avec plus de 90% de débiteurs.

L’avènement de cette crise  a beaucoup fragilisé  le secteur de tapage du Bazin. A côté des facteurs socio-économiques, il faut ajouter la venue d’un nouveau modèle de Bazin  sur  le marché des bazin. Des modèles plus luxuriantes et raffinés  qui nécessitent  pas la teinture (Gala-indigo) ni le tapage.   Un modèle dont l’introduction  va carrément bouleverser sinon tuer la chaine de travail du secteur du tapage.

A rappeler que l’industrie du bazin  est une longue  chaine   est composé du travail de  teinture de bazin, tapage de Bazin, la commercialisation et la fourniture de la clientèle.  Lassana Kaména natif de San en région de Ségou  avec ses  trente ans de service de tapage de Bazin à Koulikoro, se prononce  en ces termes sur le secteur « après le clavaire de l’huicoma, nous  constatons la sortie d’une nouvelle version du Bazin  en provenance de la chine qui a vraiment mis en cahot  notre chaine de travail car si ça va  pas à la teinture, ça n’ira pas chez les tapeurs aussi car après la teinture les lot de Bazin teinturier serons acheminés vers nous, en ce moment c’est un gros marché pour un tapeurs c’est comme ça que la chaine fonctionnait . A présent on est fait que se débrouiller sinon ça ne va pas du tout ! » Déplore-t-il.

Comment ce fameux nouveau Bazin angoisse les acteurs de ce secteur ? Les réponses se situent à 2 niveaux. D’une part  c’est  au côté de la teinture, c’est-à-dire ce Bazin arrive sur le marché en forme de prêt à porter, qui ne nécessite ni de couleur imbibée, ni de tapage, d’autre part, c’est une méconnaissance de la part des clients en disant que ce Bazin est très fine pour le tapage.

Il faut signaler que c’est  la méconnaissance de la clientèle par rapport au  nouveau type de basin. A cet effet, seuls les bazins  sont faits pour le tapage, cependant il existe une manière de tapage pour chaque type de Bazin dit- il   le tapeur Lassana Kaména.

Magazine réalisé par Amadou Traoré, Le portugais.

About nayte

Open

X