Accueil / ACTUALITÉS / Genre: 11 jeunes femmes de Koulikoro sont diplômées en photographie et vidéo.
Cérémonie-fin-formation-jeunes-femmes-Koulikoro
photo de famille des apprenantes et formateurs

Genre: 11 jeunes femmes de Koulikoro sont diplômées en photographie et vidéo.

11 jeunes femmes de Koulikoro ont reçu hier leur attestation de fin de formation en audiovisuelle. Cette formation de 6 mois initiée par l’ONG SWEDD à travers AFAR en collaboration avec le conseil régional et la direction régionale de la promotion de la femme de l’enfant et de la famille de Koulikoro,  vise à assurer l’autonomisation  et l’insertion sociale des bénéficiaires. Le projet de renforcement de capacités  prend globalement  en compte la formation de plus de 54 jeunes femmes des cercles de Koulikoro et Dioïla en audiovisuelle, en électricité et en plomberie. La formation a été assurée par le Groupe WALAHA.

Assistance-cérémonie-remise-attestation-Koulikoro

La cérémonie a eu lieu à la représentation du groupe WALAHA à Koulikoro. Etaient présents le représentant du conseil régional Mr Boubacar Massa, le responsable du Groupe Walaha Fousséyni Diakité, le président du Mandat 2018 de la JCI Koulikoro Drissa Barry, les bénéficiaires et leurs parents.

En effet la formation s’inscrit dans le cadre de l’autonomisation de la femme dont l’ONG SWEDD  a fait une préoccupation dans la région de Koulikoro. C’est dans cette vision que  le projet a été orienté principalement vers   les filles déscolarisées dans la  perspective de  leur donner une chance de s’épanouir et de se prendre en charge.  Plus de 50 jeunes ont été sélectionnées  pour cette première phase  pour des  formations de 6 mois dans les secteurs de l’électricité, la  plomberie et la  couverture médiatique notamment en reportage photo-vidéo. La formation  en audiovisuelle a été réalisée par l’expertise du Groupe WALAHA. Durant les 6 mois les jeunes femmes sont arrivées à la maitrise fondamentale des techniques de cadrage en photo et en  vidéo qui leur permet d’intervenir actuellement dans tous les domaines de la couverture médiatique. Une  esquisse  de  professionnalisme qui permettant à ces futures entrepreneurs d’audiovisuelle, d’abord de pouvoir s’installer à leur propre compte, mais aussi de  rendre service à la région. Le développement régional qui reste la vision clé de ce projet.

Boubacar-massa-conseil-régional-Koulikoro
Boubacar Massa remettant une attestation

C’est dans les soucis d’harmoniser et de consolider les liens de partenariat entre la ville de Koulikoro et le Groupe Walaha partenaire de marketing territoriale de l’espace socioéconomique,  que la formation des jeunes femmes a été attribuée à ce groupe spécialisé dans la formation et la production audiovisuelle au Mali. C’est dans cet élan qu’AFAR a porté son choix sur WALAHA. Une entreprise qui depuis plus d’une année, a posé ses bagages dans la cité du Méguetan pour la réalisation du festival CINEADO. En effet la formation a porté uniquement sur  la collecte d’image, notamment les techniques  de réglage et de cadrage photo vidéo.

Le volet initiation aux techniques de montage a été absent dans la formation. Toute choses dont la nécessite s’impose pour rendre effectif la formation. A cet niveau le responsable du groupe Walaha Foussény Diakité a rassuré que son entreprise est en phase de  lever cette insuffisance : « Nous sommes  à la  cherche  des moyens avec AFAR ou d’autres partenaires pour assurer  ce volet de la formation »  a-t-il déclaré.

Foussény-Diakité-Walaha
Foussény Diakité responsable Walaha remettant une attestation

La cérémonie de remise d’attestation proprement dite  a été marquée par la projection de 3 films réalisés par les jeunes femmes bénéficiaires. Un autre temps fort de la cérémonie de remise est à la remise d’attestation. Au cours de cette séance, Boubacar Massa a délivré le maximum  de conseils aux jeunes dames dans le cadre de leur insertion sociale et l’autonomisation dont il s’agit. Des conseils qui ont trait à la confiance en soi, mais aussi la volonté d’investir en soi pour atteindre les objectifs. « Vous devez travailler professionnellement, en allant au-delà de la couverture des mariages et autre cérémonie de bas niveau. Vous devez travailler pour mériter la confiance de toute la région ». Quant aux bénéficiaires, elles ont remercié les initiateurs du projet et promis d’aller loin avec les connaissances apprises au cours de la formation.

Après cette remise d’attestation de la formation, les apprenantes seront dotées de matériel de production, mais aussi un fond de roulement pour le démarrage de leur entreprise.

Nayté

About nayte

Open

X