ACTUALITÉSEnvironnement

Environnement: Pourquoi les espaces verts de Koulikoro sont autant dégradés?

Meguetan INFOS.

Les espaces verts de la commune urbaine de Koulikoro qui flamboyaient dans le temps sont en état de dégradation avancée par endroit. Cette situation a fait interpeller la mairie par la population par rapport à la gestion de ces espaces. Selon les responsables de la mairie, la reconstitution de ces espaces verts est partie intégrante du programme de l’année 2022. Cependant, ils signalent que tous les efforts de la communauté notamment les initiatives privées sont soutenues pour une meilleure gestion de ce cadre. La ville de Koulikoro compte 8 espaces verts.

Certains espaces verts sont lourdement dégradés dans la commune urbaine de Koulikoro. Ces espaces qui sont la source de bonheur et de bien-être la population avait brillé en un moment récent. Mais depuis un certain temps on a impuissamment assisté à leur dégradation continue. Ce qui a  en première vue fait réagir la population vis à vis de la mairie par rapport à cette situation. Placés au cœur des carrefours et d’autres endroits stratégiques de la ville, ces espaces verts relèvent des communautés où ils se trouvent. Mais la mairie est responsable de ces cadres dont il est question.

Ces espaces sont généralement confiés à des particuliers chargés de l’entretien. Les charges en eau et autres astuces de cet entretien relèvent de la mairie. Mais toujours est-il que ces charges ne sont toujours pas respectées en termes d’investissement, d’où un recul de la part des gestionnaires de ces espaces. Le moment du guerrier Babemba situé en plein cœur de Koulikoro, est visiblement plus touché par cette dégradation en série : grilles de clôture détachées ou arrachées, les plantes et les herbes presque inexistantes dans cet endroit qui attirait du monde à en raison de la splendeur de sa beauté. Mais à cause d’un manque de délégation de la gestion,  cet espace vert finit par tombé dans la pomme à cause de l’agression des hommes. L’espace vert de la corniche de Koulikoro répond aux mêmes critères de dégradation. La présence d’un garage auto, l’encombrement débordé de tas d’ordures, le balaie continue des camions de transport de sable ont fait de cet espace, le plus rejeté par la population.

Signalons par contre que d’autres espaces verts sont en bon état et convoités par la population, particulièrement les jeunes pour la distraction, la détente, mais aussi pour des besoins d’imagerie de mariage. Pour que ces espaces survivent, il a fallu une mobilisation de l’effort de la communauté. L’espace du plateau 1 chez LOPY, ceux de la maison du plateau 1 en sont les exemples typiques de cette résilience à la dégradation.

Pour les autorités de la mairie, certes, cette gestion appartient à la municipalité, mais la communauté doit ressortir des initiatives privées notamment dans le sens  de l’amélioration et de la gestion de ces espaces au bénéfice de la commune urbaine. Toutes ces initiatives seront quasiment soutenues par la mairie pour atteindre les objectifs. Il appartient donc à toute la population d’unir les efforts pour améliorer le cadre de vie au sein de nos communautés respectives.

Une ville sans espaces verts, est comme une journée sans lumière.

Nayté

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Open

X