Accueil / ACTUALITÉS / Quelle allure aurait la Terre si la glace continentale fondait dans son intégralité ?

Quelle allure aurait la Terre si la glace continentale fondait dans son intégralité ?

Alors que les glaciers de montagne ainsi que ceux de l’Antarctique fondent lentement mais sûrement, nous pouvons nous demander quelle serait l’apparence de notre planète si un jour, toute la glace continentale fondait. Beaucoup de villes côtières, d’îles – et même de pays – disparaîtraient.

Il y a environ 55 millions d’années, la Terre a déjà connu une importante poussée de chaleur. Ce fut lors du maximum thermique du Paléocène-Éocène (PETM) – qui a duré environ 150 000 ans. Sa cause était une émission de carbone massive et brutale à l’échelle des temps géologiques.

Or, il semble que nous reproduisons cette expérience aujourd’hui. Une des conséquences de ce genre d’épisode est la montée des eaux par la fonte de la glace continentale. Mais à quoi ressemblerait notre planète si les deux millions de mètres cubes de glace que celle-ci contient venaient à fondre ? Selon le National Geographic, un tel scénario pourrait se produire si nous continuons à rejeter du CO2 dans l’atmosphère. La température pourrait atteindre 26 °C en moyenne, alors que celle-ci est de 14 °C aujourd’hui. Par ailleurs selon certaines études, la glace pourrait fondre dans sa totalité en 5000 ans, ce qui aurait pour effet d’augmenter le niveau des eaux de 65 mètres !

Ainsi, de nouveaux littoraux se dessineraient, alors que de nouvelles mers intérieures apparaîtraient, comme il est par exemple possible de le voir sur le Simulateur de montée des océans de Serge Boisse. En Europe, des villes comme Londres, Copenhague ou encore Venise viendraient à disparaître, et les Pays-Bas ne seraient plus qu’un lointain souvenir. En France, la Bretagne se retrouverait quasiment coupée du reste du pays et la côte ouest disparaîtrait.

Sur le continent américain, les États-Unis perdraient leur façade atlantique ainsi que celle du golfe du Mexique. La Floride se retrouverait intégralement sous l’eau. Dans les Caraïbes, des îles disparaîtraient et d’autres verraient leur taille énormément réduite (comme Cuba). Le bassin amazonien déborderait de toutes parts et deviendrait une sorte de crique géante, tout comme le bassin du Río Paraguay situé plus au sud.

L’Afrique serait certainement le continent perdant le moins de surface, mais des pays comme le Sénégal et la Guinée-Bissau disparaîtraient presque totalement. Le sud du Nigeria où se trouve la ville surpeuplée Lagos serait également sous l’eau. En Asie, le Bangladesh serait rayé de la carte, ainsi que tout le nord-est de la Chine. D’autres pays comme l’Indonésie, la Malaisie ou encore le Vietnam perdraient beaucoup d’espace. En Océanie, l’Australie verrait naître une mer intérieure gigantesque dans son désert, et perdait presque la totalité de son littoral où vivent la majeure partie de ses habitants.

Voici quelques captures d’écran provenant du simulateur de montée des eaux :

About Redacteur Meguetan infos

A voir aussi

Production énergétique au Mali : La nécessité d’aller vers les énergies renouvelables Production énergétique au Mali : La nécessité d’aller vers les énergies renouvelables

Le Projet d’Appui à la Promotion des Energies Renouvelable au Malin (PAPERM), en collaboration avec …