Accueil / ACTUALITÉS / Quand le 5ème Arrondissement use et abuse

Quand le 5ème Arrondissement use et abuse

La Police du 5ème Arrondissement de Bamako souffle le chaud et le froid. Après s’être illustrée par des opérations dignes d’envie récemment, en débusquant notamment plusieurs niches de malfrats dans les quartiers périphériques de la Commune 4, elle commence à se faire du très mauvais sang auprès de la population. Aux arrestations arbitraires s’ajoute en effet le rançonnement en règle et à ciel-ouvert de citoyens de plus en plus excédés par les méthodes peu orthodoxes de certains agents. Lesquelles consistent depuis quelques temps à quadriller les carrefours les plus proches pour procéder à des rafles quasi-diurnes.  Les motocyclistes et même piétons sont ainsi interceptés au détour de la lutte contre la criminalité urbaine. Tous les citoyens dépourvus de pièce d’identité sont embastillés. Et à défaut de pouvoir négocier leur liberté à coups de miettes, Les transactions se déroulent dans les locaux de la Police où parents et proches de citoyens raflés défilent pour payer à leur place. La pratique commence à faire grincer des dents pour une initiative qui, naguère encore, arrachait de l’empathie aux habitants par les exploits engrangés par les opérations de lutte contre le banditisme.

La Rédaction

Source: Le Témoin

About Redacteur Meguetan infos

Open

X