Accueil / ACTUALITÉS / Mamady Sissoko, PDG de la PPM : « Il n y a pas d’entreprise performante sans ressources humaines compétentes et motivées »

Mamady Sissoko, PDG de la PPM : « Il n y a pas d’entreprise performante sans ressources humaines compétentes et motivées »

« Nous devions relever le défi et redorer l’image de marque de la Pharmacie populaire du Mali (PPM) en restaurant sans délai la confiance auprès des partenaires. Assurer la gestion intégrale de l’accessibilité du médicament sur le territoire national à moindre cout », a déclaré le tout nouveau PDG de la PPM, Mamady Sissoko au cours de la session extraordinaire du conseil d’administration de l’établissement

 

Le nouveau président directeur général de la Pharmacie populaire du Mali (PPM), Mamady Sissoko, a présidé le 16 mai 2019, dans les locaux de la PPM, la session extraordinaire du conseil d’administration de la Pharmacie populaire du Mali, en présence des administrateurs.
L’ordre du jour a porté sur l’examen des états financiers, l’examen et l’adoption du projet de budget 2019.
Le PDG de la PPM dira que la PPM joue un rôle fondamental pour assurer la disponibilité et l’accessibilité des médicaments essentiels de qualité au Mali, en tant que fournisseur principal dans le secteur public. « Elle représente aussi l’un des partenaires principaux des bailleurs de fonds internationaux pour la gestion des produits des programmes verticaux. C’est pour cela que son fonctionnement doit s’inscrire dans l’efficacité, la transparence et de la qualité dans tous les services qu’elle offre. Elle ne peut pas fonctionner correctement si le système pharmaceutique dont elle fait partie n’est pas bien coordonné, et si les autres institutions clefs n’accomplissent pas toutes leurs responsabilités », a-t-il souligné.
Sur le projet de budget, le PDG de la PPM, M. Sissoko dira que ce projet de budget est arrêté en charges à la somme de 10 602 317 000 F CFA et en produits à 10 722 619 000 F CFA, soit un résultat prévisionnel de 120 302 000 F CFA. Et de regretter la situation actuelle de la PPM qui a connu ces deux dernières années, des contre-performances avec des résultats d’exploitation négatif en 2017 et 2018.
La PPM aura besoin du concours de tout un chacun pour relever ce défi dans le paiement de ses factures (près de 12 milliards de F CFA) pour lui permettre d’accomplir sa mission afin de pouvoir maintenir le cap, a-t-il annoncé. En plus de ses activités, la PPM assure régulièrement le stockage et la distribution des produits mis à la disposition du Mali par d’autres partenaires techniques et financiers, il s’agit de l’USAID et UNFPA pour les contraceptifs.
En ce qui concerne la lutte contre la pandémie du Sida, M. Sissoko dira que notre entreprise est en étroite collaboration avec les acteurs de la lutte contre le Sida pour un meilleur approvisionnement en ARV et en réactifs.
Et d’ajouter que ces médicaments spécifiques chers et difficiles à acquérir sur le marché international sont pour la plupart disponibles au niveau de nos formations sanitaires. « Il n y a pas d’entreprise performante sans ressources humaines compétentes et motivées », a-t-il fait savoir.

La Rédaction

LE POINT DU MALI

About Redacteur Meguetan infos

Open

X