Accueil / ACTUALITÉS / L’ancienne salle d’OCINAM de Koulikoro : un danger permanent pour les enfants.
Salle-OCINAM-Koulikoro
Le plein dela salle

L’ancienne salle d’OCINAM de Koulikoro : un danger permanent pour les enfants.

 

L’ancienne salle de projection cinématographique  de l’OCINAM, qui ne devait plus être opérationnelle dans les conditions normales, l’est pourtant dans la ville de Koulikoro. Abandonnée par son objectif, cette salle placée en plein parcelle des affaires du quartier GARE est utilisée actuellement par des particuliers à l’occasion des grandes fêtes  traditionnelles. Cela  pour la projection des films vieux de plus 40 ans  au bénéfice  des enfants généralement de moins de 10 ans. Ceux-là même qui ne reconnaissent aucune valeur artistique de ces projections.  Les acteurs de ce plan se frottent les mains car, c’est une bonne affaire compte de la rentabilité liée à la  forte mobilisation dont les enfants font montre. Le tarif d’entrée varie de 50 à 100 F CFA par personne. On peut y enregistrer plus 200  enfants par séance de projection. La partie   peut durer jusqu’à 4 jours. Il en est ainsi depuis des décennies.

DSC_0001
                                             vue d’ensemble de la salle

Mais, le hic est qu’actuellement, les donnes ne répondent plus à ce deal, compte tenu du contexte sécuritaire actuel. D’une part, il faut signaler qu’aucune mesure sécuritaire n’est employée par ces acteurs pour protéger les enfants en cas de débordement. D’autre part la situation sécuritaire générale du Mali ne donne plus l’occasion de rassembler autant d’enfants  sur un même lieu sans couverture de sécurité appropriée notamment  par  la police et de la protection civile.

Il a appartient donc à la mairie  de Koulikoro et autres autorités compétente de jeter un regard d’observateur  sur ce fait qui aujourd’hui ne doit  plus être négligé.

Nayté.

About nayte

Open

X