Accueil / ACTUALITÉS / Environnement: Attention Koulikoro devient la poubelle de Bamako !!!!
50391992
Image d'illustration

Environnement: Attention Koulikoro devient la poubelle de Bamako !!!!

Fin  depuis plus de 2 semaines du déversement anarchique des ordures en provenance de Bamako sur les sentiers du village de Manabougou dans la commune rurale de Tienfala.  Selon le maire,  les transporteurs en provenance de Bamako  déchargeaient les ordures  dans un   champ  sur autorisation  de son propriétaire   dans l’intention de servir d’engrais naturel. Ces ordures avaient pris du feu dont la fumée a porté  de  la nuisance à la population environnante durant plusieurs mois. Les habitants  de Manabougou ont réagi à travers l’intervention du  chef de village pour arrêter le phénomène.

La bataille de résistance farouche de la population contre les montagnes d’ordure de Bamako qui polluaient  le bien être de la population semble  avoir  son épilogue. Un fait marqué par disparition progressive de ces immondices grâce à la bonne intention des autorités maliennes.

Sauf qu’à Bamako personne on ne semble se  demandait   où vont ces immensités de  tas d’ordure qui rendait la vie  difficile à la population. Certainement oui non !!!!

Pour ceux qui connaissent,  la nouvelle autoroute Bamako Koulikoro, depuis les environs de l’Usine STONE, jusqu’à Tlomadio, les usagers de ce trajet constateront  avec netteté,  des orgueilleux  tas d’ordure spontanés dressés  sur tout le long de la route.

Entre Tlomadio et Manabougou, à quelque encablures de l’ancien poste de péage, un vaste champ est presqu’entièrement recouvert de tas d’ordure. Des tas déversés dont les assaillants  ne sont pas identifiés.  Selon certains riverains,  c’est à la demande du  propriétaire de la  parcelle pour servir d’engrais naturel que les transporteurs sont arrivés à cette fin. Vrai ou pas, cette couverture illicite ne répond à une aucune règlementation environnementale.

Cette décharge anarchique relève  d’autres aspects  environnementaux plus catastrophiques. Après  la décharge, les ordures  ont été   consumées    par un  feu   lancinent dégageant de la fumé persistante et insupportable durant  des mois. Une situation qui expose des populations environnantes en danger de santé. C’est dans ce cadre que les riverains ont montré de la griffe en élevant la voix. Cette population avait en son temps ambitionné de poser  des barricades sur l’autoroute pour se faire entendre. Cette hausse de ton aura son épilogue quand le maire de la commune rurale de Tienfala va instruire au chef de villa de Manabougou de trouver une solution à l’affaire. Celui recommandera au propriétaire du champ de mettre fin au processus. Ce qui fut chose faite. Mais il faut rappeler que les ordures ont perdu leur valeur organique d’engrais naturel par le feu qui a fini par tout mettre en cendre.

Le trajet Bamako Koulikoro est le seul cas annonciateur dans la région de Koulikoro. Pour rappel, nous ne sommes  pas encore  dans le contexte de la ‘’ grande Bamako’’ en projet qui entend avaler une bonne quantité de la région de Koulikoro dans son extension. Motif pour lequel on pourrait prendre le courage de faire les zones environnantes de la capitale un dépotoir d’ordure.

Il appartient donc aux autorités  de Koulikoro en charge de la gestion environnementale, particulièrement la direction régionale de l’assainissement et du contrôle de la pollution et de la nuisance de veiller au grain pour éviter de tel cas de figure, d’arrêter le phénomène s’il existe ailleurs dans la région.

About nayte

A voir aussi

Perspectives économiques : La croissance économique mondiale devrait fléchir cette année

Selon le rapport Perspectives pour l’économie mondiale de la Banque Mondiale, la croissance économique mondiale …

Open

-