Accueil / ACTUALITÉS / Emploi jeune à Koulikoro: L’APEJ et ses partenaires restituent les rapports des études de base sur l’Agroalimentaire et de l’artisanat utilitaire au compte du projet EJOM.
DSC_0749
Vue de l'atelier

Emploi jeune à Koulikoro: L’APEJ et ses partenaires restituent les rapports des études de base sur l’Agroalimentaire et de l’artisanat utilitaire au compte du projet EJOM.

Plus de 80% des employeurs en entreprises  agroalimentaires emploient seulement 1 à 5 personnes dans la région de Koulikoro. Cette information a été donnée le Jeudi 16 mai 2019 à Koulikoro lors de l’atelier de restitution du rapports des études de base sur l’état des lieux de la production agroalimentaire et l’artisanat utilitaire au compte du projet Emploi Jeunes, Créer des Opportunités ici au Mali (EJOM). L’activité a pour objectif de mieux planifier les restitution-validation des rapports issus de cette étude de base,  afin de recueillir les observations, amendements et amélioration des acteurs concernés.  Cet atelier  de 2 jours est  organisé par l’APEJ en collaboration avec ses partenaires SNV, ICCO et Waste.

C’était dans la salle de conférence du conseil régional de Koulikoro. La cérémonie d’ouverture était présidée par le sous-préfet central de Koulikoro Mr Ousmane Kéita  représentant le gouverneur de la région, en présence du représentant du maire de Koulikoro Mr Moussa Guindo et plus d’une trentaine d’acteurs  régionaux.

DSC_0756
Séance de présentation

Les travaux  de la première journée ont été centrés sur l’agroalimentaire. Ils ont  commencé par la présentation du projet EJOM et ses différents objectifs (globaux et spécifiques) pour la mise en contexte de la rencontre par Mr Cheick Oumar Sow  le chef du département de suivi évaluation au compte de l’APEJ. Ce qui a renvoyé directement à la présentation du rapport de l’étude. Le document a été passé au peigne par les participants. Cette analyse  a permis de faire ressortir les observations, les critiques, les suggestions, les remarques,  mais surtout  des questions pointues et des recommandations. Des apports qui ont été prises en compte par les équipes d’experts  qui ont  réalisé ces  études afin d’améliorer  les  contenus des documents. Des améliorations qui  permettront aux dits documents de  répondre à l’aspiration de tous les secteurs concernés  au compte de la région de Koulikoro. La deuxième journée a été consacrée  à la présentation du document sur l’artisanat utilitaire.

Il faut signaler que le projet EJOM s’inscrit dans la dynamique de la lutte contre l’immigration irrégulière. Il est financé par l’Union européenne à hauteur de plus de 13 milliards de CFA pour une durée de 4 ans. Il intervient dans les régions de Kayes, Koulikoro, Gao et le district de Bamako. Les domaines d’investissement sont notamment, l’horticulture, la gestion des déchets, l’agroalimentaire, l’artisanat utilitaire. Il est mis en œuvre par le consortium composé de  l’APEJ, la SNV, WASTE et l’ICCO.

Aux termes des 4 ans de vie du projet, il y aura 8 620 bénéficiaires directs, quelque 20 fermes horticoles créées et gérées par les coopératives ; des kits de démarrages accordés aux bénéficiaires ; 400 petites et moyennes entreprises créées dont 150 dans les secteurs de l’horticulture, 100 dans la gestion des déchets solides, 50 dans l’agroalimentaire et 100 dans le secteur de l’artisanat.

Nayté

About nayte

Open

X