Accueil / ACTUALITÉS / Economie: Le commerce de la glace en plein essor au profit des femmes de Koulikoro.
sachets-de-glace
sachets de glace.

Economie: Le commerce de la glace en plein essor au profit des femmes de Koulikoro.

 

La glace est un produit de consommation qui vaut de l’or en ce mois de carême couplée de la  forte chaleur. Des particuliers principalement les femmes se livrent amplement au commerce de la glace et  en tirent sérieusement profit. Pour en savoir plus Meguetan INFOS s’est intéressé au mécanisme de vente de  la glace à Koulikoro.

Glace-e1557598074930-300x180
                                       La glace

A Koulikoro, Pendant cette période de l’année la chaleur est fortement intense dans la journée.  Les  températures maximales peuvent atteindre   40° à 45°C à l’ombre. A cet effet la consommation d’eau augmente  de façon exponentielle  avec à  la clé une  déshydratation accrue. Pour soulager la soif on s’intéresse d’avantage  à la consommation l’eau  fraiche issue de la formation de la glace. La glace, une matière  dont le commerce prospère  dans la ville de Koulikoro.

Mme Sanogo Tata Coumare  est un exemple dans la vente de la glace à Koulikoro. Elle profite bien de cette période de grande chaleur en  faisant une bonne affaire dans la vente de cet article  notamment  dans les localités  environnantes de Koulikoro ; des localités où le  manque de l’électricité,  détermine la rareté de la glace.

Il faut rappeler que Sanogo Tata Coumare, pratique ce commerce saisonnier il y a plus de 15 ans. Aujourd’hui, elle s’effectue ce commerce sur deux axes principaux ralliés à Koulikoro,  notamment la ligne de  Sirakorola et de  Banamba. Chaque jours que le bon Dieu fait,  Mme Sanogo   se rend dans ces localités pour vendre la  glace, cela, jusqu’à la fin de la campagne caniculaire.

photo_brève_Macina
                                                       Image d’illustration

Elle vend par jour  selon elle,  plus de 5 sacs de glace.  Le prix unitaire est  de  150 F CFA  dans ces localités contre 50  F  dans la ville de Koulikoro. Au préalable elle passe  plusieurs commandes auprès des producteurs de la glace c’est-à-dire les propriétaires de  congélateurs  et de réfrigérateurs pour en faire  un stock destiné aux localités citées plus haut.

«Ce commerce est très rentable  raison pour laquelle je l’exerce chaque saison.  Il suffit d’avoir beaucoup de glace  pour faire plus de gain  »  a précisé Sanogo Tata Coumaré. Elle conclut  en  mentionnant  les petites difficultés liées  au secteur durant  la campagne. Les difficultés sont liées à l’obtention de la glace elle-même. Avoir un stock de glace à Koulikoro relève souvent d’un parcours de combattant.  C’est n’est pas facile également  avec la coupure d’électricité, mais aussi les conditions de conservation. Avec la forte chaleur la  glace ne se consolide pas correctement. Les conditions du  transport de la glace aussi une contrainte majeur. Sur un autre plan,  le coût du transport peut atteindre 4000 F CFA par jours entre Koulikoro et les localités d’accueil notamment avec les allers retours.

Amadou Traoré, Le portugais

About nayte

Open

X