Accueil / ACTUALITÉS / Ecole Normale Supérieure de Bamako: La promotion (1999) Bakary Sanogo de la section Histoire et Géo met en place un chaine de solidarité 20 ans après la sortie.
37567064-8202-4cca-aaa3-41c70158d1af
Photo de groupe devant l'établissement

Ecole Normale Supérieure de Bamako: La promotion (1999) Bakary Sanogo de la section Histoire et Géo met en place un chaine de solidarité 20 ans après la sortie.

Le Samedi 06 Avril 2019, est une date placée dans les symboles pour la promotion Histoire et géographique de l’Ecole Normale supérieure de Bamako sortie en 1999 baptisée au nom de feu Bakary Sanogo. En cette date, les éléments de cette  promotion se sont retrouvés dans l’Amphithéâtre dudit  établissement avec comme objectifs clés : d’abord se retrouver  et se connaitre réellement après 20 ans de séparation et d’absence, mais aussi mettre en place une chaîne de solidarité entre  promotionnaires  afin de tisser des partenariat, de collaboration et de  se rendre convenablement service dans le futur.

La réussite de cette dernière  rencontre s’acquiert  après quelques tentatives qui ont échoué dans le temps. 10 ans avant, quelques promotionnaires avaient tenté le même coup qui n’a pas abouti. Il faut signaler en effet que grâce à un groupe whatsapp coordonné cette fois par un camarade qui eut l’heureuses initiative a permis cette fois ci aux uns et autres de se rendre à l’évidence de se mobiliser fermement pour parfaire la cause.

Pour cette première rencontre environs une cinquantaine parmi les 208 camarades de promotion ont répondu présents. Plusieurs idées novatrices ont jailli  au cours des échanges  et un rapport complet a été élaboré  pour orienter les esprits par rapport à la rencontre mais aussi pour disposition à prendre pour les prochaines rencontres. Un rapport que nous vous livrons ici :

COMPTE RENDU DE LA RENCONTRE DU 06 AVRIL 2019

Ce jour samedi 6 avril 2019, dans l’amphithéâtre de l’ENSUP, s’est tenue la première rencontre de la promotion Bakary SANOGO de l’ENSUP Histoire et Géographie. La rencontre a enregistré la participation de près d’une cinquantaine de camarades de promotion.

Le doyen d’âge des présents, Djibrilla Issoufa MAIGA, a été désigné comme modérateur.

Juste après les mots de bienvenue, une minute de silence à la mémoire de nos regrettés camarades et professeurs de l’ENSUP a été observée.

L’évènement est vite placé dans son contexte:

Vingt (20) ans après, se retrouver, se reconnaître véritablement pour bâtir ensemble. Il y’a dix (10) ans, une première tentative a échouée.

Nous pouvons aujourd’hui réussir ensemble, car les uns et autres connaissent une stabilité relative et mieux nous avons un sens aigu de la responsabilité.

L’initiative a été unanimement saluée et la création du groupe sur WhatsApp a le mérite de nous rapprocher davantage et de garder le contact permanent.

Une présentation générale des présents, pour se rappeler des noms, surtout qu’on ne faisait pas le même groupe, a mis en évidence des compétences variées.

Après échanges, la rencontre a décidé de la mise en place d’un mécanisme permettant de renforcer nos liens à travers la solidarité, la complémentarité, l’accompagnement….

Pour permettre l’atteinte de nos objectifs, nous avons convenu du dispositif organisationnel suivant :

  1. La désignation des points focaux

La désignation des points focaux par ville où nous avons des promotionnaires, exception faite à Bamako qui a été divisée en deux zones (Rives droite et gauche) compte tenu de la forte concentration des camarades qui y résident :

.

Ainsi donc, les points focaux ci-après ont été désignés séance tenante:

  • Bamako Rive Gauche: El hadj Mamadou TRAORE
  • Bamako Rive Droite: Aminata TRAORE, sa majesté
  • Koulikoro: Sidi BATHILY
  • Sikasso: Ousmane Aguissa MAIGA
  • Ségou: Bandiougou DANTE

Il revient aux camarades résidents dans les autres villes de désigner dans les plus brefs délais leurs points focaux : Kayes, Bougouni, Koutiala, San, Mopti, Tombouctou, Gao…..

Le camarade, Mahamadou KONE, administrateur du groupe sur WhatsApp, assure la coordination générale.

  1. La périodicité des rencontres :
  • Pour les villes de l’intérieur, les camarades sont invités à s’organiser pour des rencontres mensuelles tournantes ;
  • Pour Bamako, compte tenu du nombre élevé de nos camarades résidents et des contraintes de la capitale, les rencontres seront trimestrielles et en lieu neutre. Dans cet esprit, pour la prochaine rencontre de Bamako, Fanta Kaba, administratrice de ONOMO Hôtel, propose de nous accueillir dans son établissement sous réserve d’être prévenue un mois en avance.
  • La rencontre annuelle de l’ensemble de la promotion, dont la période et le lieu reste à déterminer, avec la participation souhaitée de nos camarades résidents à l’extérieur du pays dans la mesure du possible.
  1. De la solidarité, de la complémentaire et de l’accompagnement :

A partir de cet instant, les camarades résidents dans la même ville, doivent travailler à connaître les domiciles des uns et des autres et à se fréquenter le plus possible au-delà des rencontres périodiques.

Pour Bamako, les camarades résidents sur la même rive doivent en faire autant. Il reste entendu que les résidents des localités du cercle de Kati les plus proches d’une des rives y sont intégrés. Au-delà de ces visites de courtoisie et des fréquentations, il s’agira plus spécifiquement de :

  • Le partage des évènements sociaux (en famille) et la participation des camarades le plus possible (mariage, baptême, décès) ;
  • Le soutien aux camarades dans les épreuves par :
  • L’assistance et la mobilisation aux cheveux d’un camarade malade qui serait dans le besoin.
  • Le soutien au camarade prétendant à un poste de responsabilité ou à une fonction,
  • L’accompagnement du camarade qui occupe un poste de responsabilité pour sa réussite, laquelle réussite serait une fierté de la promotion.

En résumé, il s’agit tout simplement de promouvoir la promotion.

Remerciements

Une motion spéciale de remerciement a été adressée à la camarade Hawa TABOURE, depuis New York City pour son geste de Cent Mille Francs (100.000 F CFA) ayant permis d’offrir le rafraîchissement aux participants à la rencontre.

La rencontre a pris fin par une séance de photos de famille autour de 18h35

Le rapporteur

Ali BAZZI

About nayte

Open

X