Accueil / ACTUALITÉS / Développement: Les acteurs de la société civile de Koulikoro mieux éclairés sur le projet HIBISCUS.
CR-ONG-Koulikoro
Séance de présentation

Développement: Les acteurs de la société civile de Koulikoro mieux éclairés sur le projet HIBISCUS.

Journée d’information ce matin (07/02/2019) à Koulikoro sur le projet Harmonisation et Innovation aux bénéficiaires des initiatives de la société civile d’Unité sociale (HIBISCUS). Cette rencontre organisée par la coordination régionale  des ONG,  visait essentiellement édifier les membres des organisations de la société civile, les prestataires et autres acteurs de développement communautaire sur les modes de fonctionnement tu projet et les critères d’éligibilité pour l’acquisition du fond. HIBISCUS et financé par l’Union Européenne  à hauteur de 3 milliards de F CFA pour une durée de 3 ans  dont 55 millions pour la région de Koulikoro.

vue de la séance

Les acteurs de la société civile, les  organisations faitières étaient les principaux participants  de cette journée. C’était à la coordination des ONG de Koulikoro sous la présidence de son responsable Mr Youssouf Fomba. Il s’agissait pour le porteur régional du projet HIBISCUS d’édifier les participants ou  supposés  bénéficiaires, sur les l’objectif du projet, son mode de fonctionnement, mais surtout, les différents critères qui permettent aux postulants d’accéder au fond. Contrairement aux précédents projets similaires notamment son ancêtre ARIAN, et les Séries de  PAOSC I et II, HIBISCUS est particulièrement orienté vers le renforcement de capacités des acteurs. Les acteurs désireux de renforcer leurs capacités dans le domaine de l’extension du  rendement de leur prestation sont plus concernées par ce projet. Il n’a pas une vocation de production économique.

C’est ainsi que ce projet pilote est divisé en 3 niveaux d’appel à manifestation d’intérêt (AMI). Les I et II sont  les éléments de la société civile à base, notamment, les associations et autres groupements ont été mis en avant  par la journée d’information. A l’issu de la présentation de l’informateur, il a été précisé que les organisations de la société civile porteurs de projets, ont jusqu’au 06 mars 2019 date de rigueur pour déposer  les projets. Cependant d’autres niveaux d’organisation sont concernés par le projet. Il s’agit  des prestataires comme les bureaux d’étude et autres structures compétentes  pouvant donner des formations en renforcement de capacités aux organisations qui expriment le besoin. Ce qui vaut le niveau I  de l’Appel à manifestation. Ceux-ci peuvent se faire inscrire en remplissant les conditions répondant aux critères d’éligibilité du projet.

Les acteurs des réseaux sociaux appelés les nouveaux acteurs de la société civile, sont également concernés par ce projet, ont aussi inscrit dans le cadre du niveau I de l’AMI.

Plusieurs questions d’éclaircissement ont été posées par les participants dont les réponses ont vivement approfondi les connaissances.

Nayté

About nayte

A voir aussi

Santé en Afrique : faire d’un problème une opportunité

Et si la nécessité d’accès aux soins de santé en Afrique n’était pas seulement un …

Open

X