Accueil / ACTUALITÉS / Cumul de fonction du premier ministre: Allons-nous vers un régime présidentiel au Mali ?
Boubou-Cisse-Du-7

Cumul de fonction du premier ministre: Allons-nous vers un régime présidentiel au Mali ?

 

Deux semaines  sans gouvernement, le Mali a servi de passoire pour une consultation générale au sein de la classe politique et de la société civile dont le résultat a conduit le Dimanche 04 Avril à la constitution d’un gouvernement de ( large ouverture). La mission de ce nouveau gouvernement dit inclusif, est de  faire rapidement face au front social et la question sécuritaire qui bloquent  le Mali dans son fonctionnement.

Mais seule  la question qui pique douloureusement les maliens  dans la généralité, reste le cumul de fonction « premier ministre, ministre de l’économie et des finances ».

Pourquoi donc ?

On ne va pas nous dire qu’on n’a pas de compétences nécessaires  au Mali outres le Dr Boubou Cissé pour exercer convenablement cette fonction de ministre des finances au Mali. Non !!!

Simplement, le premier ministre Boubou Cissé durant toute sa carrière  de ministre sous les précédents gouvernements du régime d’IBK a tenu avec point selon les constats, la gestion des affaires financières du Mali. On le dira, mais est-ce suffisant pour dire aux Maliens  qu’il  ne doit pas se dissocier  de ce rôle clé dans le théâtre gouvernemental  pour donner la chance à d’autres maliens d’exprimer leur savoir et servir le Mali au même titre  que le Dr ?

Là n’est même pas la question. Dr Boubou Cissé, proche  parent du président  de la république et de l’ancien premier ministre SBM, restera à la merci système. Là, parce « qu’il ne pourra jamais dire non au président de la république »,  comme on a vu le « premier » nouer la cravate du secrétaire général de la présidence lors de l’annonce de l’équipe gouvernemental le Dimanche du sacre.  D’autre part son lien avec l’ancien premier ministre SBM,  qui est supposé sinon connu de tous les maliens avertis que c’est lui qui est toujours sous  la rampe des commandes du gouvernement et le restera autant que se pourra. Voilà 2 alternatives  qui font croire que le cumul de fonction du  Dr Finance- premier ministre, ne changera pas quelques choses de providentielle dans le nouvel élan de la mission du nouveau gouvernement. Le président commande à la place du premier ministre.  » Le premier ministre ne servira que de façade dans la danse ». Ce qui détermine que le régime d’IBK s’achemine indirectement vers un régime présidentiel comme au Sénégal où  quand même,  c’est une loi  qui a supprimé le poste et la fonction du  premier ministre. Mais chez nous c’est  par système transposé.

Il serait tôt à cet effet d’estimer que l’évaluation semestrielle sera conséquente dans la mesure où, c’est le même système de gestion du  front social et de  l’engrenage  sécuritaire qui ont mis  le pays presque à  genou.

Oumar Hamadoum Dicko remplace Racky Talla dans la gestion des grèves au niveau de la fonction publique. Celui-ci risquera  de  se griller   devant l’autel de  la hargne du peuple, embourbé   dans  la vague du front social. En premier lieu,  la crise scolaire dont la recherche de solution  dépendra de sa compétence et sa tarte dans le  dialogue. Pourvu qu’il ait la main libre. Ce qui sera difficile dans la mesure où, tout est lié à une question d’argent de Dr Finance-Premier.  N’oublions pas que c’est le même Dr Finance qui était dans les finances pendant la période de forte tension sociale où  aucun dénouement n’a pu se filtrer des tentatives de  négociation. C’est lui encore qui est là avec ce nouveau gouvernement occupant le même poste  et cette fois avec plus de pouvoir. Qu’est ce qui va changer ?????

Il faudrait tout de  même  par-dessus tout, que le peuple malien s’ouvre au dialogue dans un esprit patriotique afin d’accompagner l’équipe gouvernementale dans sa tâche et dans sa mission qui lui sont dévolues. Mais que la transparence prévale entre le gouvernement et le peuple malien, qui a acquis un éveil de conscience transcendantale à travers la crise sociale de ces derniers temps « des leçons apprises. Un éveil qui lui permet de veiller en toute conscience sur la gestion des affaires publiques.

Nayté

About nayte

Open

X