Accueil / ACTUALITÉS / Culture: Le Festival CINÉ A DOS se prépare activement à Koulikoro.
c2b402b1-1760-4814-befa-da66f0e0d1eb

Culture: Le Festival CINÉ A DOS se prépare activement à Koulikoro.

Koulikoro s’apprête à abrier du 25 au 28 Avril prochain, l’évènement   ardent, qui passe déjà pour une tradition dans la capitale du Méguetan. Il s’agit de l’édition 2019 du «’’festival   CINE A DOS’’ dont le lancement officiel est prévu pour le Mardi 09 Avril à l’espace culturel la VISION DU NIGER. Plusieurs activités sont prévues dans l’élan d’un programme assez alléchant pour une réussite immuable. Des personnalités de hauts niveaux seront invitées pour consolider la dimension artistique et culturelle comme l’activité le recommande. Plus de 300 personnes sont attendues dans la ville Koulikoro pour cette rencontre culturelle.

Déjà plusieurs visites d’échanges ont eu lieu à la ville de Koulikoro la ville mère de l’ activité dans le cadre la liaison d’un partenariat entre la vision du Niger et le groupe WALAHA  la structure organisatrice de l’évènement. La visite de ce dimanche 07 Avril visait essentiellement à prospecter le terrain pour la mise en place et l’installation matérielle pour la cérémonie de lancement, mais aussi pour l’évènement proprement dit. Au cours de cette visite de terrain, la délégation du groupe  WALAHA a effectué un virée en pinasse  à pour rejoindre la rive droite du Fleuve NIGER dont la berge accueille l’évènement.

Selon Foussény Diakité Directeur artistique de CINE ADO et président du réseau KYA (réseau des associations culturelles du Mali «  on associé le réseau KYA à CINE A DOS pour faire 2 activités en même temps. Le festival se tiendra du 25 au 28 Avril. Du 25 au 27 on organise une formation en journalisme culturel, c’est-à-dire comment couvrir un évènement culturel ? Bref comment devenir une critique culturelle? Une dizaine de journalistes prendront part à cette formation ». a-t-il signalé. D’autres activités importantes, dans le domaine de l’épanouissement de la culture au Mali, se tiendront au cours de ce festival : « Le 27 Avril encore on fait une rencontres avec  des acteurs culturels toujours à Koulikoro qui portera sur le réseautage des acteurs culturels, mais aussi comment ces acteurs culturels pourront participer à la rencontre photographique de Bamako qui se tiendra en décembre 2019 ? Et comment les acteurs maliens pourront participer pleinement à cette rencontre culturelles ». a ajouté Mr Sidibé.

Le Festival CINE ADO c’est aussi un programme assez  diversifié pour 4 jours. Pour Zeïnabou Sidibé dit  Zéïna chargée de Communication au groupe  WALAHA, il s’agit de présenter à la population ce que WALAHA a réalisé dans le temps : « Le programme d’activité du lancement sera marqué par un spectacle de Théâtre réalisé par les jeunes de Koulikoro sur le crise de l’HUICOMA, mais aussi la présentation des activités de OK Koulikoro avec remise des rapports  et films aux autorités. D’autres temps forts de cette cérémonie seront  les projections de Flims réalisés par les jeunes de Koulikoro et une animation musicale par l’orchestra MEGUE STAR de Koulikoro ». Énumère-t-elle.   Au-delà ,   la tradition sera maintenue en ce qui cerne le grand Show. Zéiba dira : « L’étape de Koulikoro ne sera pas du  couscous il y aura manquement de sauce ». Il y aura donc, des spectacles géants avec les meilleurs rappeurs de Bamako, du Mali et de Koulikoro, mais aussi des grandes stars au niveau international. Les projections de films sur les production d’image par des jeunes formés par le groupe WALAHA durant les 10 dernières années et ceux des anciens réalisateurs du Mali. Des projections se tiendront sous forme de caravane dans différents quartier de la commune urbaine de Koulikoro.

Walaha recommande une implication toute de la population dans la réussite de l’évènement, cela dans le cadre du programme OK Koulikoro qui est une convention entre le groupe, WALAHA,  la mairie de Koulikoro et le conseil de la jeunesse dans la vision d’un marketing territoire signé il y a plus de 2 ans : « Nous voulons que Koulikoro notre ville soit une ville créative avec les jeunes ». a souhaité Foussény Diakité.

Nayté et Bily.

About nayte

Open

X