Des psychologues allemands ont publié une étude montrant que les couples qui se chambrent (gentiment) sont les plus heureux.

Le rire est bénéfique de bien des manières et des psychologues allemands (à l’Université Martin Luther de Halle-Wittenberg) ont mis en lumière un nouveau bénéfice. En effet, dans une étude qu’ils ont publiée dans le Journal Of Research In Personality, et citée par Santé Magazine, ils expliquent que les couples heureux sont ceux qui acceptent de se taquiner et de rire d’eux-mêmes. Ces derniers seraient heureux dans leur relation. À l’inverse, les couples ayant peur de se moquer (gentiment, hein !) de l’autre, donneraient une dimension négative à la relation amoureuse.

Rire de tout pour être unis

Pour arriver à de tels résultats, les psychologues ont étudié le comportement de 154 couples hétérosexuels, en isolant les deux personnes pour leur poser des questions sur la relation. Ils ont ainsi cherché à savoir s’ils se disputaient régulièrement, quel était leur rapport au sexe et aussi comment ils géraient le rire et les taquineries. Après l’analyse des résultats, ils en ont conclu que rire de tout, mais d’abord de sa moitié, dans un couple serait bénéfique pour la relation. Avant d’ajouter que ce seul facteur ne pouvait définir si la relation de couple est bonne ou non. Un résultat pas vraiment surprenant : on peut rire de soi quand on est à l’aise, mais si on n’est pas à l’aise avec la personne avec qui on partage sa vie, c’est probablement qu’il y a quelque chose qui cloche…