Accueil / ACTUALITÉS / Concertation régionale à Mopti en faveur de faveur de la résolution du conflit intercommunautaire: le MAYA et le SINANKOUYA doivent être privilégiés.
mo2703

Concertation régionale à Mopti en faveur de faveur de la résolution du conflit intercommunautaire: le MAYA et le SINANKOUYA doivent être privilégiés.

L’organisation d’une large concertation dans la région Mopti  pour la résolution des conflits intercommunautaires instruit par le président de la république,  est cours de préparation. Les autorités politiques, administratives, coutumières et des différentes couches sociales, sont profondément engagées dans ce processus pour  mettre commun  et mobiliser toutes les ressources et potentialités humaines et  culturelles afin de trouver une solution définitive  à ce maille de conflit. Une solution qui doit partir d’une  participation inclusive et   de l’appartenance  toutes les couches socio-ethnologiques de par leur savoir-faire et de leur savoir être.

Toguna d anciens

Inclusivité certes, mais  il conviendrait de faire recourt à  certains aspects culturels  clés de notre société malienne qui n’appartiennent qu’au Mali. On dira ici, ‘’le Maya et le Sinankouya’’ qui ont toujours servi de base de communion  de vivre en commun dans  notre société comme le caractère inclusif  l’exige dans cette concertation.

Le Maya (l’humanité) : l’évolution de la société malienne a toujours eu comme fondement, le respect de la valeur humaine. Quel que soit la gravité d’un problème ou d’une circonstance, les maliens ont toujours privilégié le dialogue dans le sens du respect de la valeur humain. Même pendant cette période d’intense conflit dont le Mali a été en proie depuis l’éclatement de la crise en 2012, les gens se respectent au-delà de  leur appartenance ethnique et éthologique. Ce maillon social séculaire légué par nos aïeux, nous fait savoir que tout part de l’homme et tout revient à l’homme.

342209946-gembe-bani-peuls-zebu

C’est dans ce contexte que toutes les communautés  maliennes dans leur diversité ont appris à vivre en commun dans le respect des autres dans leur comportement dans leur vision. Ce qui a entrainé cette lourde richesse socioculturelle qui fait du Mali actuel un pays envié parmi ses paires dans le monde. Le caractère inclusif de la concertation dans la région  de Mopti,  doit faire valoir toutes les valeurs humains et de toutes ses ressources en réunissant l’ensemble  couches sociales  quel que soit leur niveau de vie et leur considération pour donner un point essentiel : celui du dialogue de la justice. La justice traditionnelle et coutumière est la clé de la paix à la base, pace qu’elle est basée sur le respect de la nature humaine, parce qu’elle parle de l’homme et du respect de  son égo.  C’est pourquoi, il n’y a pas de prison à l’aboutissement, mais une peine morale qui conduit l’accusé au retour en soi. La marge de manœuvre du dialogue social basé les règles ancestrales  du justiciable doit être de mise  dans cette concertation régionale.

mali-0241

Le sinakounya : (cousinage à plaisanterie), a servi et sert toujours de  ciment de la diversité culturelle du Mali et dans la sous-région de l’Afrique de ouest. On parle de conflit entre peul et Dogon. Le Mali dans son entier a été surpris de le savoir depuis le début de l’agitation dans le pays Dogon. Surpris pare que il n’est pas naturel de savoir et de le comprendre. Parce qu’au-delà des querelles interpersonnelles entre individu  lié à des appropriations économiques, une vague d’agitation intercommunautaire entre les 2 ethnies s’avère impossible. Si est-il que cette agitation magnanime qui attire l’attention de  la communauté internationale sur le Mali  est vrai et existe réellement, dans cette concertation régionale de Mopti, il serait  indispensable de privilégié le Sinakounya. Mettre en place un réseau patriarcal (Bozo –Dogon-Sonraï;  Peul-Bobo-Forgeron et toutes autres ethnies en lien de cousinage avec les concernées) pour engager le dialogue. Nous confirmons sans risque de nous tromper que dans 2 heures d’échange, le conflit pendra fin et on en parlera plus au Mali.

complet_mopti-090316

Cependant si le conflit est nourri par les mains invisibles et destructrices au service d’intérêt de personnes au de communautés malveillantes, la concertation n’a pas son sens parce qu’aucun engagement ne sera pris ou dans le cas échéants, il ne sera pas respecté.

Notre société est notre richesse. Notre patrie est notre combat.  visitions notre passé, notre existence y dépend.

Nayté

About nayte

Open

X