Accueil / ACTUALITÉS / Chasse à l’homme en Angola : Les autorités maliennes réagissent

Chasse à l’homme en Angola : Les autorités maliennes réagissent

Le Ministère des Maliens de l’extérieur et de l’intégration africaine par ce communiqué tient à mettre à jour les maliens sur la situation des récents évènements en Angola. 

Depuis le 25 octobre 2018, le gouvernement angolais a déclaré que dans le cadre de sa politique de lutte contre les mauvaises pratiques et l’immigration clandestine en Angola, une opération baptisée « RESGATE » sera lancée à partir du 1er novembre 2018 en vue de renforcer l’ordre et la tranquillité publics.

Pour arriver à cela, le gouvernement angolais déclare qu’il mettra en contribution tous les services de son Ministère de l’Intérieur pour la réussite de ladite opération sur toute l’étendue du territoire angolais. A cet égard, le gouvernement angolais a demandé à sa population de dénoncer à la Police la présence tout étranger en situation irrégulière.

Cette situation préoccupe les plus hautes autorités du Mali. Le gouvernement du Mali entend prendre toutes les dispositions en vue de protéger et d’assurer la sécurité de nos compatriotes et de leurs biens.

En effet, nos compatriotes pourraient être majoritairement touchés par cette situation surtout dans les provinces reculées du pays où ils travaillent essentiellement dans les exploitations minières difficiles d’accès. A ceux-ci l’on peut ajouter les vendeurs ambulants et ceux qui vendent dans les marchés.

Nous rappelons que l’opération initiée par le gouvernement angolais vise à se rendre sur leurs lieux de travail afin de vérifier :

  • Leurs identités ;
  • La régularité de leur travail et de leur séjour ;
  • Le respect des normes étatiques en matière de commerce, de sécurité, d’hygiène et autres règlements internes.

Il est fort probable que cette opération affecte nos compatriotes à différents endroits du pays.  L’Ambassade du Mali en Angola anticipe déjà sur la situation et prendra toutes les dispositions utiles en accord avec les plus hautes autorités maliennes. Elle a eu une réunion de travail avec le Comité des Maliens d’Angola pour réfléchir sur la conduite à tenir par nos compatriotes et les réponses à fournir en cas d’attaque contre eux ou leurs biens.

L’Ambassade du Mali en Angola a aussi initié une gestion concertée avec la Guinée et la Côte d’Ivoire au regard du fait que nos ressortissants évoluent dans les mêmes secteurs d’activités.

Les plus hautes autorités de notre pays ont instruit la création d’un comité de crise composé des ministères concernés, pour la circonstance. Des dispositions sont en cours pour assurer, dans les plus brefs délais, l’évacuation de nos compatriotes volontaires.

L’Ambassade du Mali en Angola suit avec attention l’évolution de la situation et rendra compte progressivement.

 

Source: L indicateur du renouveau

 

About Redacteur Meguetan infos

A voir aussi

500_F_31722227_8YFUGgo3tBjivmuBqecS0R9wZtwlyaLw

Koulikoro: Interdiction de circuler sur la voie principale pour les gros porteurs.

Bientôt la circulation sera interdite aux camions  gros porteurs sur la route nationale 27 qui …