Accueil / ACTUALITÉS / Burkina Faso : SÉRAphIN DARGANI, «IL Y A BEAUCOUP DE RATÉS»

Burkina Faso : SÉRAphIN DARGANI, «IL Y A BEAUCOUP DE RATÉS»

Le sélectionneur du Burkina, Séraphin Dargani, n’est pas content des conditions dans les quelles travaillent les équipes depuis leur arrivée au Niger. Interrogé en conférence de presse, le technicien a exprimé son mécontentement, en déclarant qu’il y a beaucoup de ratés dans l’organisation de la CAN «Il faut reconnaître qu’il y a beaucoup de ratés. Pour organiser une compétition pareille, il faut des professionnels à tous les niveaux alors qu’on ne les a pas en Afrique. Ce n’est pas seulement le Niger», a martelé le technicien du Burkina Faso. «Chaque fois, ce sont des nouvelles générations qui organisent les compétitions.

Une génération organise, on attend cinq à six ans, ce n’est pas les mêmes personnes qui organisent la compétition suivante. C’est une nouvelle génération. On apprend toujours, c’est ce qui fait qu’il y a toujours les mêmes erreurs», a enfoncé Séraphin Dargani, avant de revenir sur les difficultés rencontrées par la délégation du Faso pour rejoindre Maradi.

«On a perdu du temps à Niamey avec des attentes interminables à l’aéroport. C’est très dur à supporter. Passer 10 heures à l’aéroport est psychologiquement difficile à gérer», a critiqué le technicien. «Quand vous êtes dans un hôtel et que vous attendez pour partir, on vous sert à manger. Après les 10 premières personnes, c’est fini, il n’y a plus de repas. Vous tournez et il n’y a pas à manger», a ajouté Séraphin Dargani, avant de conclure : «Dans ma chambre à Niamey, il n’y avait pas de lumière et pas de climatiseur. C’est dur, mais on comprend. C’est chez nous, c’est l’Afrique».
L. M. D.

M.C

L’Essor

About Redacteur Meguetan infos

Open

X