Koulikoro: Le mariage de Kadi Diabenta, la Miss Sourde muette a été solennel

0

Comme précédemment annoncé dans nos colonnes, la Miss handicapée auditive de l’élection miss 2017 de Koulikoro Kadi Diabenta a dit à Mr Allassane Diawara ce matin. La cérémonie de mariage a eu lieu dans la salle de délibération de la marie centrale de Koulikoro. Des centaines de personnes venues de Bamako, de Koulikoro et ailleurs ont assisté à cet événement classé comme symbole. Ils sont des parents amis et collègues d’école, des cousins dogons, des proches et des fans de la miss.

Kadi-Diabenta

Kadi Diabenta

Le plus marquant est le déplacement massif des collègues sourds muets fréquentant la même école que la miss. Ceux-ci  ont juré d’être témoins de  cette cérémonie réjouissante qui marque un pan important pour l’avenir des handicapés auditifs du Mali. Le directeur de l’école des sourds muets de Bamako, était présent pour interpréter en langage de signe, la rhétorique de mariage du Maire. Tout a été exclusivement dit en langage de signe, rendant la cérémonie impérativement solennelle. Le moment le plus attendu est lorsqu’il s’agissait de dire « est ce que vous acceptez de prendre celui-ci (la) en mariage », le signe de OUI a également prévalu et les applaudissements ont éclaté de partout. Un mariage solennel et réjouissant  pour les Koulikorois, mais aussi pour les familles des mariés, quand on sait que le couple marié – et l’homme et la femme –   est entièrement déficient auditif.

Le mariage s’est déroulement conjointement avec celui de la petite soeur de la miss,  Korotoumou Diabenta.

Interpretation-langage-signe-mariage-Koulikoro

Directeur de l’école des sourds muets interprétant en langage de signe les charges du mariage.

La réjouissance va plus loin pour la communauté des sourds muets du Mali et l’administration scolaire de l’école des déficients auditifs. Car Kadi Diabenta est la première fille handicapée au Mali  a bravé son handicap pour se présenter à  une élection miss au même titre que les personnes normale. C’était l’édition 2017 à Koulikoro où elle est sortie 2e dauphine à la phase locale. Ce qui passe pour un symbole pour les Koulikorois et la  communauté des personnes handicapées du Mali dans la lutte contre la discrimination  et de l’exclusion sociale.

About Author

Comments are closed.

Open

X