Vous êtes prêts à concevoir un joli petit bébé ? Bravo! Lisez d’abord ces conseils.

– LUBRIFIANTS

Les lubrifiants empêchent les spermatozoïdes d’arriver jusqu’à l’ovule. Il faut donc absolument les éviter, ainsi que la salive. Elle est très acide et endommage le sperme. Que faire si vous ne pouvez pas utiliser de lubrifiants ? Prenez votre temps : certaines femmes ont besoin de 15 à 20 minutes et de longs préliminaires pour être prête. Inutile de leur faire mal!

– CERTAINS MÉDICAMENTS

La prise d’ibuprofène peut avoir une incidence sur la fertilité féminine. Cet effet est réversible à l’arrêt du traitement. C’est pourquoi, l’utilisation d’ibuprofène est déconseillée chez les femmes présentant des difficultés à tomber enceinte (ANSM 2014). Il est donc à proscrire si on éprouve un besoin de grossesse.

D’autres médicaments contre l’acné, l’épilepsie ou l’hypertension peuvent aussi interférer. Si vous voulez un bébé, parlez-en à votre médecin qui vous donnera la meilleure des solutions.

– DE GROSSES QUANTITÉS DE CAFÉINE

Certaines études ont démontré que la caféine pouvait avoir une influence négative sur l’ovulation de la femme, même si les scientifiques ont encore du mal à le comprendre. Pour être prudente, évitez de boire plus d’une tasse de café ou plus d’un verre de coca par jour.

– LES TOXINES DANS LE POISSON

Les poissons gras (Aklouagnoulan, marquereaux, Appolo) sont très sains : ils sont pleins d’Oméga 3 ! Mais ils peuvent contenir des toxines, pesticides, hormones et du mercure. Ce dernier métal, très nocif pour l’organisme en grandes doses, peut être dangereux pour le futur bébé. Contentez-vous de manger une portion de poisson par semaine et évitez les poissons « prédateurs » : ceux qui mangent d’autres poissons comme le maquereau. Choisissez plutôt de manger du hareng, du saumon ou des sardines.

– L’ALCOOL

Tout le monde le sait: l’alcool est très dangereux pour le bébé. De plus en plus de gens dédramatisent l’effet de l’alcool sur le fœtus de nos jours. Pourtant, l’alcool peut causer une fausse-couche à lui tout seul. Chez le bébé, il peut provoquer un syndrome sérieux qui handicapera l’enfant pour le restant de sa vie. Un verre peut changer la vie de votre bébé et la vôtre, alors posez ce verre de rosé tout de suite !

– LES CIGARETTES

La nicotine rend l’ovulation plus difficile et est mauvaise pour la santé. De plus, il est déconseillé de fumer pendant la grossesse car le bébé reçoit de grandes quantités de CO2. A la naissance, il peut aussi être très petit ou être en sous poids.

– CERTAINS PRODUITS CHIMIQUES

La plupart des produits de nettoyage domestiques contiennent des substances toxiques pour la fertilité. Dans beaucoup de dissolvants, de parfums, de produits nettoyants, on retrouve des phthalates : des molécules qui gardent le parfum dans les lessives par exemple. A éviter !

– LE STRESS

Si ça fait un petit moment que vous essayez de tomber enceinte, vous aurez surement entendu quelqu’un vous dire : Relaxe et ça viendra. Même si cette petite phrase peut être énervante, elle est plutôt vraie !

Le stress affecte l’hypothalamus et l’hypophyse: ces glandes qui régulent nos émotions, notre appétit et… les hormones ! Ce sont ces petits organes qui vous font faire ovuler ! Quand vous êtes stressée, vos jours d’ovulation peuvent arriver plus tard ou même pas du tout ! Le tout est de se relaxer et d’avoir des relations sexuelles tous les 2 ou 3 jours pour être sûr de ne pas rater l’ovulation.

On conseille d’aller consulter quand on essaye d’avoir un enfant depuis 1 an (6 mois si on a plus de 40 ans)

 

Source : docteurdiahou