Accueil / ACTUALITÉS / Koulikoro: Démarrage de la formation en entreprenariat jeune de l’ EJOM
DSC_0339
vue de la formation

Koulikoro: Démarrage de la formation en entreprenariat jeune de l’ EJOM

120 jeunes prennent part depuis ce matin à Koulikoro à un atelier de formation en gestion d’entreprise. Cette étape 2019 de  formation qui s’inscrit dans  le cadre du projet  Emploi Jeunes, créer des Opportunités Ici au Mali (EJOM), vise à initier ces jeunes femmes et hommes à la  création et à la  gestion d’entreprise notamment dans les domaines de l’horticulture, la gestion de déchet, l’Agroalimentaire et l’artisanat utilitaire afin de contribuer à  lutter efficacement contre l’immigration irrégulière. La formation de 10 jours  est organisée par l’APEJ avec le financement de l’union européenne.

4 sites sont choisis pour exécuter ce programme de Formation dans la commune urbaine de Koulikoro. Ladite formation est la suite logique de l’état précédente qui a eu lieu en 2018.  Elle se compose de 2 étapes notamment la formation de base ou formation sur la compétence de vie qui met en commun tous les participants se rapportant les tous les mécanismes de fonctionnement d’une entreprise et les qualités d’un bon entrepreneur.  Quant à la 2e étape, elle prendra 5 jours  et concerne l’aspect technique de la formation. Les participants seront regroupés à cet effet  par domaine d’activité pour mieux appréhender les secteurs  d’intervention dans lesquels ils entendent s’investir en termes d’entreprenariat. Au cours de la formation, les bénéficiaires seront familiarisés  à l’élaboration d’un plan d’affaire sur la base de quoi, leurs projets   seront fiancés

La formation qu’inscrit dans le domaine du projet EJOM est précédée par une première qui a eu lieu en 2018 et dont certains  bénéficiaires ont vu leur projet démarré.  C’est vu l’encrage de cette première expérience sur le terrain qu’intervient cette 2e formation au bénéfice des jeunes de la région.  la région de Koulikoro compte au total 750 bénéficiaires pour l’année 2019. La formation doit permettre à ces bénéficiaires de maitriser les secteurs clés dans lesquels ils comptent s’investir. Il s’agit de l’horticulture, la gestion de déchet, l’Agroalimentaire et l’artisanat utilitaire.
A signaler que le projet EJOM est exécuté au Mali pour 4 ans par l’APEJ, ICCO, la SNV et l’ONG WAST dans les régions de Kayes, Koulikoro, Gao et le district de Bamako.

Enfin de formation, les bénéficiaires obtiendront un fond de démarrage d’une somme  de 300 000 F repartie en 2 tranches. Une première tranche pour l’achat matériels  et une 2e tranche en fond de roulement payée après le suivi du projet.

Il faut signaler que le projet EJOM entre dans le cadre de la lutte contre la migration irrégulière, il prend  en compte pour les quatre années à venir 8 620 jeunes maliens, répartis en quatre contingents. L’enveloppe financière du projet est évaluée une bagatelle de 13 milliards de FCFA, repartis avec une contribution de 20 000 000 euros de l’Union européenne, 527. 934 euros pour la SNV et 407.107 euros de l’APEJ.

Nayté.

About nayte

Open

X