Accueil / ACTUALITÉS / Genre: Conférence débat sur la Dimension femmes paix et sécurité à Koulikoro

Genre: Conférence débat sur la Dimension femmes paix et sécurité à Koulikoro

« La Dimension femmes paix et sécurité » c’est le thème d’une conférence débat ce matin (30/03/2019) à Koulikoro. L’objectif de cette conférence vise à contribuer informer et sensibiliser la population  par rapport  au renforcement de la paix et de sécurité dans la ville de Koulikoro. Environs une centaine de personnes ont pris part à ladite rencontre organisée par WILDAF MALI en collaboration avec le réseau de cherche sur les opérations de Paix (ROP) avec l’appui de l’USAID.

DSC_0110
vue d’ensemble

La cérémonie d’ouverture était présidée par le sous-préfet central de Koulikoro Ousmane keita en présence de la directrice régionale de la promotion de la femme de l’enfant et de la famille de Koulikoro Mme Bocoum Awa Guindo, la coordinatrice nationale de le WILDAF Mali, le représentant du maire de la commune urbaine de Koulikoro et la conférencière le colonel major Nèma Sagara.

Les participants étaient entre autres composés des chefferies traditionnelles, les représentants des organisations de la société civile, des organisations féminines, les jeunes, les forces armées et de sécurité, le représentant de la mission d’entrainement militaire de l’union européenne EUTM…

Deux communications  ont été abordées au cours de cette conférence. Il s’agit essentiellement de la  thématique paix et sécurité et celle portant sur le rôle des femmes et des jeunes dans les mécanismes de la paix et de la sécurité. Il s’agissait à travers ces thèmes d’introduire  une connaissance sur la définition de la sécurité, de la paix et leurs manifestations dans la société. Les comportements et les rôles des citoyens particulièrement les femmes et les jeunes dans le processus d’installation et de la préservation du concept de la paix et de la sécurité.

Selon Mme Ballo Assitan Sidibé  membre de ROP à Koulikoro  c’est suite à l’attaque perpétrée contre le centre Boubacar sada Sy de Koulikoro le 24 Février dernier que cette conférence a été décidée : « Nous avons initié cette conférence pour que les femmes et les jeunes de Koulikoro  puissent communiquer ensemble et prendre des mesures de préventions afin d’éviter de la dérive comme celle du 24 Février, dans notre commune. Car la prévention du conflit conduit à poser des actes de dénonciation, seule manière d’éviter les conflits  et garantir la paix et la sécurité dans une localité » a-t-elle souligné.

La conférence s’était aussi le débat. Les participants ont pris la parole à la fin des exposés et ont égrainé des questions relatives aux différents conflits sur le territoire malien et des différentes attaques terroristes qui minent actuellement le quotidien du malin. Par ailleurs des contributions et des recommandations ont été effectivement formulées  endroit des décideurs militaires et institutionnels afin d’arriver à résolution de  garantie pour  le retour de la paix au Mali. Mais il a été insisté de tout bord que la participation de la population sauve la paix et la sécurité.

Nayté et Bily.

About nayte

Open

X