Accueil / ACTUALITÉS / Economie: On a découvert de l’or à Koulikoro.
Masse-machine-drag-Koulikoro
Vue de l'espace d'exploitation

Economie: On a découvert de l’or à Koulikoro.

Découverte d’une mine d’or à Koulikoro. Depuis une semaine c’est la ruée    vers la commune urbaine de Koulikoro  à la recherche  de l’or dans le lit du fleuve Niger dont la  une mine a été récemment découverte.  Les responsables communaux affirment  avoir connaissance de cette découverte minière,  mais qu’aucune  autorisation d’exploitation n’a été officiellement  délivrée pour l’instant. Plus d’une trentaine de machines dragage est en activité sur le fleuve depuis cette découverte.

Couche-or-tasse-exploitation-Koulikoro
Couche d’or au fond d’une tasse

 

Longtemps soupçonnée de contenir de l’or le lit du fleuve Niger à Koulikoro a toujours fait l’objet convoitise. Impressionnant que cela puisse paraitre, une mine d’or vient d’y  être découverte. Depuis une semaine,  des centaines de personnes de tous les  horizons du Mali affluent par jour  par vagues successives vers la cité du Méguetan à la recherche du métal précieux.

Situé en face du quartier Souban, en  plein dans le  lit du fleuve, un village artificiel s’est érigé à la grande surprise de tous. Nous nous sommes rendus sur le lieu lorsque nous avons été mis au parfum de la  nouvelle.

En faveur de la décrue du fleuve, le village artificielle dénommé SANOUBOUGOU, est situé à environ 8 00 mètres  dans le lit du fleuve en face de l’espace culturel le ‘’BAKELE ‘’. Sur place toutes les installations démontrent que les occupants vivent dans la précarité et ne sont pas encore certains de rester longtemps sur le lieu. Devant dans sur l’eau, une masse compacte de machine de drag environ une trentaine noirci le paravent et dont le vrombissement assourdissant des moteurs  témoigne l’ardeur des activités. Des restaurants et des boutiques naissent de façon inattendue laissant croire à la précision de la vie ici.

chaine de lavage
                                      chaine de lavage

Nous avons pu rentrer en contact avec un nouvel occupant taisant son identité,  est un maitrisard en sociologie du haut de la trentaine, est propriétaire d’une machine de Drag et une chaine de lavage d’or. Cet employeur de 7 personnes affirme que les choses de passent normalement  bien de son côté. Installé depuis une semaine, il déclare l’effectivité de la présence de l’or sur le lieu. La moisson journalière peut dépasser souvent un gramme d’or par jour, mais dépend de la nature  du terrain. Les pieds dans l’eau, il surveille une jeune dame qui s’articule au lavage des produits de dragage,  un mélange de sable et  de gravier.  Le produit est roulé sur  une planche de fer installé à la position oblique recouverte d’un tapis écorché de maille,  sur lequel,  elle fait couler le sable et le gravier avec  la pression d’une grosse vague d’eau. Après plusieurs coups de manœuvre d’une tasse  avec la  main dans l’eau, elle ressort avec une substance noirâtre qui recouvre une tâche jaune cloitrée    au fond de la tasse, c’est de l’or qu’elle présenta. La dame répète cet exercice plusieurs fois avant le retour de la machine de drag qui fait plusieurs tours dans le fleuve.

Selon notre interlocuteur,  la machine de Drag consomme en moyenne 40 litres de Gasoil ne génère pas de problème l’instant. Le souci de collaboration avec les exploitants de sable et gravier s’estompe. Selon toujours l’interlocuteur du jour, ce rapport ne pose pas de problème car, les résidus du drag constituent de la matière première pour les  exploitants  de gravier qui s’en raffolent bien depuis le début des travaux d’exploitation d’or. C’est la chaine verticale

La question  sur la légitimité  de l’activité. Selon le maire de la commune, les exploitants ont pris contact avec la mairie. Mais pour l’instant, aucun permis d’exploitation ni d’autorisation n’a été délivré dans le sens de l’extraction de l’or dans la commune. Il a tout de même affirmé qu’après la grève des collectivités actuellement en cours, une rencontre se tiendra à la mairie  pour examiner ce cas spécifique.  Il a par ailleurs précisé que si l’activité n’a pas d’impact négatif sur l’environnement, notamment de matière polluante pour l’eau du fleuve  que c’est une valeurs ajoutée au ressource de la commune urbaine.

A suivre…

Nayté.

About nayte

Open

X