Accueil / ACTUALITÉS / Baisse du tarif de transport Bamako-Koulikoro: Le conseil communal de la jeunesse de Koulikoro entre dans la danse.
wp-1476660998306

Baisse du tarif de transport Bamako-Koulikoro: Le conseil communal de la jeunesse de Koulikoro entre dans la danse.

Face au refus d’accepter la mise en application de  la baisse du tarif de transport Bamako-Koulikoro par certains transporteurs, le conseil communal de la jeunesse  est entré dans la médiation depuis  vendredi dernier  à travers une campagne de sensibilisation envers la population. Selon Abdoulaye Samassékou Guindo président du conseil, l’implication de la jeunesse vise à inviter les chauffeurs détracteurs à accepter la baisse du tarif pour le bonheur de la population. Il a à cet  effet appelé la population à emprunter les véhicules de transport en commun dont les conducteurs   respectent le nouveau tarif. Il a signalé  qu’en cas de refus,  le conseil sortira pour protester et manifester son mécontentement  contre cette situation,  sans définir  la forme de protestation prévue.

Plus de 10 jours après la mise en application de la décision  de la réduction du tarif de transport entre Koulikoro et Bamako et Koulikoro promis par la mairue et le syndicat des transporteurs, les acteurs du secteur peinent  à trouver un terrain d’entente sur sa mise en œuvre. Que de grognes et d’agitations entre le Syndicat des transporteurs urbain et interurbain (SYNTRUI) et les conducteurs de taxis principaux contestateurs de la décision. Les passagers souffrent d’une multitude forme de frustrations et d’agressions morales.

Face à une telle situation qui perdure au détriment du bonheur de la population, le conseil communal de Koulikoro soucieux du bonheur de la population a entamé depuis ce vendredi ;  une série de concertation et de médiation  pour sensibiliser la population, mais également les différentes parties en contestation.

Mr Abdoulaye Samassékou Guindo Président du conseil communal de la jeunesse de Koulkikoro s’est confié à Méguetan INFOS : « Nous avons provoqué cette médiation parce que tous les habitants de Koulikoro ont accepté la mise en application de cette baisse de prix du transport. Tous ceux qui ont participé à la cérémonie d’annonce de la nouvelle ont accepté la décision notamment, les chefs de quartier, les comités de développement de quartier (CDG),  la société civile. Mais notre surprise a été que l’application de cette décision pose des problèmes. C’est dans cet esprit que nous avons convoqué, le conseil communal au complet avec toutes ses composantes afin de réfléchir sur les méthodes qui peuvent nous conduire à la mise en application effective de la décision de baisse de prix. Nous allons d’abord sensibiliser la population, mais nous allons aussi sortir dans la rue pour protester contre ce refus d’une catégorie de chauffeur d’appliquer, notre souhait est que nous voulons le bonheur de Koulikoro. Il est évident que la cherté de la vie à Koulikoro dépend péremptoirement du coup du transport, donc nous n’allons pas laisser passer cette opportunité qui apporte du bonheur aux Koulikorois. Je lance à cet effet un appel à tous les Koulikorois d’emprunter les véhicules qui respectent le nouveau tarif, car on oblige personnes prendre les convois chers. Il faut que la population accepte cet état de fait » a dit le président du conseil communal de la jeunesse de Koulikoro.

La Rédaction.

About nayte

Open

X