Accueil / ACTUALITÉS / Pourquoi les grands-mères maternelles sont si importantes pour les enfants ?
Pourquoi-les-grands-meres-maternelles-sont-si-importantes-pour-les-enfants-725x375

Pourquoi les grands-mères maternelles sont si importantes pour les enfants ?

 

Le lien qui unit une grand-mère maternelle à ses petits-enfants est indéfectible. Même lorsque vous grandissez, que vous n’avez plus le temps de lui rendre visite, la relation fusionnelle que vous entretenez avec elle ne s’ébranle jamais. Elle a un rôle et une place particulière dans votre vie. Elle vous a dorloté, choyé, aimé et vous a appris toutes les bonnes choses de la vie.

Outre les valeurs et les enseignements qu’elle vous a transmis, une grand-mère maternelle est également importante d’un point vue génétique. Nous vous décryptons ce que la science a découvert à ce sujet !

Comment la science explique-t-elle l’importance des grands-mères maternelles ?

Selon Alejandro Jodorowsky, un célèbre essayiste chilien, peu importe votre affinité avec votre grand-mère maternelle, peu importe les souvenirs que vous avez pu partager avec elle, vous êtes attachés à elle à vie. Et la raison est génétique !

Psychologie

Ainsi, sa théorie examine de près la façon dont un enfant est influencé par sa grand-mère maternelle. Apparemment, le patrimoine génétique transmis par la mère serait largement influencé par la grand-mère maternelle. En effet, de tous les grands-parents, c’est elle qui participerait le plus à cet héritage.

Autrement dit, même si vous ne ressemblez pas physiquement à votre grand-mère maternelle, les similitudes sont indéniablement présentes au niveau génétique. En matière de transmission génétique, l’expression des gènes peut sauter des générations. C’est la raison pour laquelle il est possible que vous ressembliez à une grand-tante ou une arrière-grand-mère plutôt qu’à vos propres parents. Cela dit, vous aurez certainement quelque chose de votre grand-mère maternelle, cette trace peut se traduire par un grain de beauté, la couleur de vos yeux ou même votre façon de marcher.

D’ailleurs, certaines caractéristiques chez l’enfant n’ont rien à voir avec l’éducation. Ainsi, si vous avez la même démarche que votre grand-mère maternelle, ce n’est pas parce que vous avez appris à mimer sa façon de marcher, c’est quelque chose dont vous avez hérité génétiquement.

Lorsque le fœtus se forme dans l’utérus, il reçoit beaucoup de matériel biologique de la mère. Bien que la génétique des deux parents contribue à part égale dans la formation de l’embryon, au cours de son développement, il est constamment nourri par la mère. En d’autres termes, même lorsque la participation du père est terminée, celle de la mère continue à opérer.

Une grand-mère est maternelle, dans tous les sens du terme

Psychologie

Etant donné qu’une grand-mère participe d’une manière ou d’une autre à la formation de ses petits-enfants grâce à l’ADN, ses traits peuvent donc leur être transférés.

Néanmoins, A.Jodorowsky nous explique que l’enfant n’hérite pas seulement des traits physiques de sa grand-mère maternelle. Les caractéristiques émotionnelles de celle-ci pourraient également être héritées.

En effet, l’ovocyte à l’origine de votre enfant contient le patrimoine génétique de votre mère. Tous vos enfants auront par conséquent le même matériel génétique, c’est pourquoi il existe des liens pouvant transcender des générations.

Selon l’essayiste, les émotions ressenties par la grand-mère lorsqu’elle était enceinte seraient transmises à sa fille qui, à son tour, les transmet à ses enfants. L’influence émotionnelle demeure donc active dans l’ADN, même après plusieurs générations. En outre, l’information de l’ADN mitochondrial (celui qui provient de la mère) est plus importante au moment de la formation de l’embryon. Le sperme du père ne contenant pas ce type d’informations, les grands-parents paternels ne peuvent pas jouer un rôle aussi déterminant. Malgré cela, certaines études génétiques considèrent que l’ADN du père est beaucoup plus dominant quant aux traits hérités.

De même, les grands-mères maternelles sont beaucoup plus impliquées dans la grossesse, l’accouchement et la parentalité de leurs petits-enfants. Pour la plupart des gens, ce lien émotionnel vaut incontestablement toutes les études scientifiques.

Alors, nous ne savons peut-être pas exactement ce que nous avons hérité de nos grands-mères, mais leur présence dans notre vie est indéniablement précieuse, et nous espérons en profiter le plus longtemps possible.

About nayte

A voir aussi

NAISSANCE DE TRIPLE A MADIAMA DANS LA FAMILLE SACKO A MADIAMA CERCLE DE DJENNE.

La couverture maternelle est assez florissante cette année en naissance de triplés dans la commune …

Open

X