Mali : 137 migrants maliens regagnent Bamako

0

Ce mardi 20 Novembre 2018, le Gouvernement du Mali, en partenariat avec l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) a volontairement rapatrié 137 migrants maliens, en provenance de la Libye. C’etait dans la soirée.

 

Dès leur descente dans l’avion, les 137 migrants, de retour volontaire, ont été accueillis par le Chef de cabinet du Département de tutelle, Moussa Aliou Koné, en présence du délégué général adjoint des maliens de l’extérieur Lassine Camara et des représentants du développement social du district de Bamako et de l’OIM.

Selon le chef de cabinet Moussa Aliou KONE « c’est aux environs de 23H 45 mn que l’avion de nos compatriotes vivant dans de situations difficiles en Libye a atterri à l’aéroport international Modibo Keita Bamako-Senou », dit-il.

Au total 137 jeunes garçons en majeure partie et une dizaine de femmes qui étaient à bord d’un vol humanitaire de la Libye ont regagné. C’est pourquoi, le chef de cabinet a ajouté que « ce retour de nos frères et sœurs a été organisé et assuré par le Ministère des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine, en étroite collaboration avec l’Organisation Internationale pour les Migrations.

Ensuite de l’aéroport, nos compatriotes ont été conduits dans à la cité du Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur (HCME) où ils ont été affablement accuéillis dans la cour du haut conseil des Maliens de l’extéroeur (l’hébergement assuré), avec toute les commodité d’une restauration, il s’agit de l’assistance sociale du gouvernement de la République du Mali.

Pour sa part le secrétaire général adjoint des maliens de l’extérieur et l’integration Africaine M.Lassina Camara a donné quelque estimation sur la situation, selon lui, « le ministère en charge des maliens de l’extérieur et de l’intégration africaine est à pied oeuvre. Cependant, il précise que c’est le 16 ème vol qui vient cette année d’ajouter que l’objectif principal demeure toujours de chercher partout tous les maliens en détresse et organiser des vols pour les ramener dans leur pays. Avant d’évaluer le chiffre de nos compatriotes ramenés à plus de 7 milles personnes depuis le début de ces activités de rapatriement », a-t-il estimé.

Pour conclure le chef de cabinet M. Moussa Moussa Aliou KONE a affirmé « qu’au lendemain de leur arrivée, ces personnes rapatriées sont recensées, identifiées pour des éventuels emplois et selon la qualification de chacun à travers les structures d’emplois de l’État dont l’ANPE, le FAFPA et cela en collaboration l’organisation internationale de la migration » Avant d’ajouter « qu’elles sont également logées et nourries durant 3 jours au maximum avant d’être assurées par un pécule d’au moins de 52 000 FCFA afin de rejoindre leurs parents le plus tôt possible », a-t-il conclu, le chef de cabinet.

L’opération a été couverte par une brochette de journaliste coordonnée par M.Alhousseni SIDIBE chargé à la communication. Elle rentre dans le cadre des action du ministère des maliens de l’éxterieur et de l’Intégration Africaine qui a d’ailleurs regagne Bamako depuis le samedi dernier en provenance d’Addis Abeba. C’était dans le cadre de la cession de l’union Africaine au cour de laquelle, le ministre Yaya sangaré a profité pour rencontrer le ministre Angolais des affaires étrangères pour s’enquérir de la situation des migrants maliens déjà encours depuis plusieurs semaines.

Daouda Bakary KONE

Source:croissanceafrique.com

Mail:croissanceafrique.com

Croissance Afrique

About Author

Comments are closed.

Open

X